Comment planter le mal des transports

Crédit : WikipediaCertains d’entre nous appréhendent les transports en voiture, car, train, avion, ou encore bateau, car leur corps gère mal le conflit entre œil et oreille interne, ce qui transforme chaque voyage en galère. On dit souvent « mal au cœur » ou « pas dans son assiette » ; nausées, sueurs, et parfois vomissements : tels sont les symptômes les plus courants.

A lire également dans Néoplanète N°40 nouvelle version ! 

 

Crédit : Christophe BesseDes médicaments existent mais l’usage des plantes s’est bien adapté aux modes de transports modernes. Quelques précautions de base :

– ne pas partir le ventre vide : Il faut se caler l’estomac avec des sucres lents, pommes de terre, pâtes, riz et légumes.

– éviter les graisses : les laitages et les plats riches, tout comme le sucre en excès, le café, le jus d’orange et l’alcool.

boire de l’eau régulièrement.

– ne pas s’occuper les yeux : les soumettre à une activité telle que la lecture s’avèrera rapidement soûlant. Il vaut mieux les poser sur un point fixe… ou les fermer, tout simplement !

Découvrez les meilleures plantes pour remédier au mal des transports en page 2.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone