Comment consommer bio sans se ruiner

On reproche souvent au bio d’être trop cher. Voici donc quelques astuces pour consommer bio et écolo sans faire exploser votre budget.

1° Les recharges, tu adopteras
De plus en plus de marques proposent les formats recharge. Cela permet de limiter les déchets en ne multipliant pas les flacons. Et en plus c’est économique. Quelques exemples ? Les crèmes de douche Camélia-Thé Blanc & Cold Cream Végétal de Corine de Farme, à 96 % d’origine naturelle, sans paraben, sans phénoxyéthanol, sans colorant et sans alcool. Ces éco-recharges représentent 73 % de déchets en moins par rapport à l’utilisation de flacons classiques. Et en plus elles sont recyclables. La recharge de 500ml coûte 4,90 €, contre 2,85 € le flacon traditionnel de 250ml. Même initiative pour la marque « Ecoute ta nature » de Yannick Noah qui propose des gels douche en recharge : 3,95 € l’unité, contre 4,95 € le flacon classique. Au rayon produits ménagers, Rainett a lancé une lessive liquide en recharge et l’arbre vert des nettoyants multi-surfaces.

2° Les grands formats, tu aimeras
Les familles nombreuses le savent bien, les grands conditionnements sont très souvent plus économiques. Au lieu d’acheter deux petits gels douches, pourquoi ne pas en acheter un maxi ? Vous réduirez votre facture, mais aussi vos déchets. Notre chouchou ? Le gel douche à l’huile d’argan d’Emma Noël. Certifié Cosmebio, il est disponible dans un flacon d’un litre.

3° Au bio, tu t’abonneras
Vous connaissiez l’abonnement à des paniers de fruits et légumes bio, voici celui des cosmétiques et produits d’entretien écolos. En ligne depuis octobre 2008, Aboneobio est le premier site français à proposer ce service. Le principe ? Vous choisissez en ligne les crèmes et autres produits dont vous avez besoin pour vous tartiner la peau ou astiquer la maison. Aboneobio vous les livre en toute sérénité, tout au long de l’année. Les produits, labellisés bio ou certifiés Ecocert, sont concentrés, multi-usages et proposés en grands conditionnements.

En pratique, cela donne quatre envois, quatre paiements, soit un an de cosmétiques bio et produits d’entretien écologiques pour toute la famille. Un gain de temps, et d’argent. Et l’impact écologique du transport ? Laurence Moulin essaie de limiter les frais avec un transporteur qui s’est engagé, avec son projet Planet Me, à réduire ses émissions de gaz à effet de serre via, par exemple la formation de ses conducteurs à l’éco-conduite. Quant aux produits, ils sont fabriqués à 80% par le laboratoire Comptoir des Lys, installé près de Cholet, à moins de 100 km de Beaucouzé, la commune où s’est installée Laurence Moulin. Bon plan : vous pouvez aussi mensualiser le règlement.
Infos : www.aboneobio.com

4° Le vrac, tu découvriras
Pas de suremballage, un coût réduit, des quantités adéquates… Le vrac a de multiples atouts. Vous trouverez des rayons vrac 100% bio dans des supermarchés comme Biocoop, Naturalia, Bio c’ Bon et La Vie Claire. Au menu : fruits secs, céréales, légumineuses, biscuits, graines… Chez Biocoop, vous trouverez à disposition des sacs en kraft recyclé, imprimés avec des encres à l’eau. Les colles et encres sont sans solvants.

Et vous quelles sont vos astuces pour consommer bio sans vous ruiner ? Partagez avec nous vos bons plans.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone