Comment bien choisir vos œufs

Aujourd’hui, c’est la chandeleur. Pour faire de bonnes crêpes, il faut casser de bons œufs. Voici quelques conseils pour bien les choisir et éviter les œufs de batterie pondus par des poules stressées, épuisées, entassées en cages dans de gigantesques hangars.

En France et en Europe, 80% des poules pondeuses vivent dans une exploitation dite « conventionnelle ». Chacune dispose d’un espace inférieur à celui d’une feuille A4 ! Les animaux y sont élevés dans un environnement particulièrement sordide : sol entièrement grillagé, éclairage artificiel, absence de perchoir… Des conditions en totale opposition avec les besoins de l’espèce. Si une meilleure réglementation européenne doit être appliquée en 2012, on peut dès aujourd’hui consommer de façon plus responsable.

Depuis plusieurs années, tous les œufs commercialisés en supermarché et sur les marchés sont en effet tamponnés à l’encre d’un code producteur renseignant sur le mode d’élevage. Allant de 0, pour l’œuf bio, à 3 pour les poules élevées en cage, ce code se trouve devant les initiales du pays producteur (FR pour la France). Le nombre 1 assure que la poule a été élevée en plein air. Quant au numéro 2, il est comme le 3 à proscrire, car il indique que les poules ont été élevées au sol en bâtiment clos.

En cas de doute, reportez-vous aux mentions légales indiquées sur la boîte : « œufs de poules élevées en plein air », « œufs de poules élevées en cage ». Et surtout ne vous fiez pas aux mentions purement marketing « œufs de terroir » ou encore « œufs extra ».

La Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF) a réalisé, avec le soutien de la Fondation 30 Millions d’Amis, une plaquette d’information complète pour sensibiliser aux différents types d’élevage des poules pondeuses. Distribuée dans 10 000 écoles primaires de l’hexagone, elle contient également un livret pédagogique pour les enseignants. Pour Cédric Kuc-Blaising, assistant de campagnes de la PMAF, « il est très important de sensibiliser les générations de demain à consommer de façon éthique. Sans compter que la poule est un animal apprécié par les enfants, qui pourront aider leurs parents à faire le bon choix… ! » Objectif : que le succès de ce document conduise à le distribuer dans les 30 000 écoles primaires françaises dans les années à venir.

En savoir plus sur les sites www.animaux-de-ferme.com et www.oeufs.org

Consultez (pdf) le guide Chandeleur pour les élèves, le guide Chandeleur pour les enseignants.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone