Comment bien choisir son savon ?

Savon (flickr - Álvaro)Attention, tous les savons ne sont pas bons pour la peau ! Yolaine de la Bigne nous dit lesquels choisir, écoutez… 

 

J-ai-arrete-de-me-savonner-124468279

Version écrite de la chronique

Il n’est pas toujours facile de choisir son savon. Peau grasse, peau sèche… pour nos auditeurs à la peau fragile, mieux vaut utiliser un savon surgras ou un savon sans savon particulièrement pour les personnes allergiques. Très conseillé aussi par les médecins, le pain dermatologique. Il est sans savon, sans parfum, sans alcool et sans conservateur. Le produit parfait pour ne pas irriter notre peau !

En parlant de savon, il y a quelques jours on découvrait qu’une journaliste d’un quotidien avait testé les douches sans savon pendant deux mois…

Un peu cracra non ? C’est ce qui nous vient naturellement à l’esprit. Et bien figurez-vous que pas tant que ça ! En 2 mois, personne ne s’en est aperçu… Pour que ça marche, il faut bien frotter avec l’eau ! La testeuse n’a même pas senti de différences concernant son odeur corporelle et a même remarqué que sa peau était moins sèche. Bonus : éviter le savon permet de moins polluer la planète et de faire de petites économies !

On pourrait tous s’y mettre alors…

Pas vraiment. Les odeurs ne changent pas, mais les dermatologues sont sceptiques face à cette démarche. Le savon, s’il est mal choisi peut abimer la peau. Mais la non-utilisation du savon n’est pas à conseiller. Il permet d’éliminer le sébum qui au bout d’un certain temps s’il n’est pas éliminé peut entrainer des lésions cutanées. Il est responsable de la majorité des tiraillements de la peau. Le calcaire et l’eau chaude agressent eux aussi notre épiderme. Alors un savon oui mais pas agressif ! Bonne douche !

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mardi 4 février 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.