Comme un (hybrid) air de déjà-vu

Déjà-vu©psa

L’idée consiste à remplacer la lourde et coûteuse batterie d’un système hybride électrique classique par un accumulateur stockant de l’énergie sous la forme d’azote sous pression n’est pas vraiment nouvelle. Elle est en effet déjà utilisée sur des camions de livraison, de récupération d’ordures et a même été expérimentée en France sur un bus transformé par la société picarde Poclain.

Economies d’essence

D’après PSA, la consommation serait inférieure à 3 litres aux 100 km contre 4 litres pour les véhicules les plus sobres de la gamme fonctionnant au gazole. Ce système baptisé « hybrid-air » devrait être commercialisé d’ici 2016 sur des voitures de milieu de gamme  et coutera entre 15 000 et 20 000 euros.

L’Hybride en France n’est qu’à ses balbutiements mais l’’avenir est prometteur, car les tous constructeurs Français ont bien l’intention, eux aussi, d’investir le terrain Hybride et surtout d’apporter leur touche inventive au futur de l’Hybride.

Cette chronique « Environnement » a été diffusée jeudi 16 mai  2013 sur Europe1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.