Clap de fin pour le Prix du Design Durable

cocHier se clôturait la 4e édition du Prix du Design Durable lancé par Néoplanète et Coca-Cola France. Les participants au concours devaient créer un objet utile, original et innovant, à partir d’emballages de produits de grande consommation. L’idée générale de ce concours est de promouvoir le recyclage et récompenser les créations tournées vers l’éco-conception. Zoom sur les 4 coups de cœur de la rédac’ parmi les 10 finalistes.

Participants :

Cette année, le concours était ouvert aux étudiants de l’enseignement supérieur lié à l’art et au design (écoles supérieures de design, d’arts appliqués, d’arts plastiques, mais aussi d’architecture, d’ingénierie, de commerce…) et aux jeunes professionnels de moins de 30 ans.

Objectif :

Ils devaient présenter un objet ou un concept réalisé grâce à la transformation d’emballages de produits de grande consommation comme les canettes, les boîtes de conserve, les briques en carton, les bouteilles de verre etc.

Jury :

Pour cette 4ème édition, le Prix du Design Durable s’est associé avec des designers de renom, les Sismo, en charge d’accompagner 10 projets pour  aider chaque candidat à enrichir sa proposition au maximum. Les Sismo président le jury, composé de professionnels du monde du design et du développement durable, de représentants de Coca-Cola France et et de Néoplanète.

Récompense :

A la clé l’obtention d’une dotation de 5.000€ allouée au projet gagnant et surtout d’un soutien des Sismo pour aider le lauréat à développer son projet ; le gagnant reste propriétaire de sa création.

Parallèlement, un Prix Spécial des Internautes honorifique, sera décerné au projet ayant reçu le plus de votes sur l’application dédiée : www.facebook.com/prixdudesigndurable.

Les 4 favoris de la rédaction :

Capture d’écran 2013-06-24 à 12.26.491) Le Rucher de  Cécile Fabre, la grande gagnante

C’est une ruche sous la forme d’une gélule en deux parties. Une partie  appelée le «corps» de la ruche (l’endroit où vivent les abeilles). Une  2ème partie où se trouve la «hausse» (endroit où les abeilles viendront stocker le miel). La «hausse» forme une cloche transparente en plastique recyclé de bouteille PET et le corps de la ruche est en aluminium recyclé.

 

Capture d’écran 2013-06-24 à 12.30.002) La Tricylcette de Léa Goffinet et Luc Pigeon

C’est un projet qui permet de recycler les déchets organiques vivants selon la technique du compostage pour faire pousser des plantes aromatiques avec un système de récupération et de stockage d’eau. Pour la fabrication, deux matériaux sont utilisés : l’aluminium recyclé et le PET recyclé.

 

 

3) Les Haltères Eco friendly de Grégory VartelCapture d’écran 2013-06-24 à 12.35.48

Ce sont des haltères remplissables d’eau ou de sable, afin de pouvoir faire du sport facilement fabriquées à partir d’aluminium et de PET.

4) Pliépousse de Morgan Bouizem et Marlène Ligonie, les gagnantes du Prix Spécial des Internautes

C’est un bac à fleurs pour balcons et terrasses. Il est réalisé à partir de bouteilles en plastique. Il se présente en rouleau et est transportable très facilement. Une fois chez soi, grâce à un pliage prédécoupé dans le plastique, les bacs sont montés en un rien de temps.

Capture d’écran 2013-06-24 à 12.39.19

 

   Capture d’écran 2013-06-24 à 12.40.24

Infos pratiques : 

• Ouverture du concours : 11 février

• Date limite de remise des travaux : 20 avril à minuit par version

électronique ou voie postale

• Sélection de 10 finalistes : 22 avril

• Rencontre avec les Sismo sous forme de Speed meeting à Paris :

26 avril

• Remise des projets définitifs : 4 juin

• Remise des prix : 24 juin à Paris

 

logo CCFlogo-neoplanete2logo signature self-image-1

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Mathilde Samama, étudiante en dernière année à Sciences PO, en Master Développement Durable.