Chocolat : vers une cacaostrophe ?

flickrDemain s’ouvre le 20ème Salon du Chocolat, paradis des gourmands, mais cela pourrait bien être l’un des derniers. Une pénurie de cacao menace en effet le monde d’ici 2020.

 

En attendant, pour le 20ème anniversaire de cette grande fête du cacao, les gourmands pouront découvrir et déguster les chocolats les plus fins et créatifs du monde à travers 400 exposants. L’un d’entre eux, Frédéric Marr, présentera par exemple :

  • les premiers bonbons de chocolat aux ganaches 100% végétales.
  • Les chocolats de sa marque, Rrraw, sont de plus entièrement crus, c’est-à-dire que les fèves de cacao ne sont pas torréfiées, mais simplement séchées au soleil et finement broyées à la meule de pierre.
  • Une autre tendance, également appliquée chez Rrraw, est celle du « Bean to bar » (« de la fève à la tablette »), selon laquelle un seul et même artisan se procure les fèves auprès des producteurs et les transforme ensuite en cacao pour confectionner ses tablettes. Du « chocolocal », en gros.

flickrMais les réjouissances pourraient être de courte durée, car la matière première menace de disparaître au cours des dix prochaines années. Pas étonnant lorsqu’on sait que les Français en consomment à eux seuls plus de 390 000 tonnes par an, soit environ 6,6 kg par personne. Difficile, donc, pour les 5 millions de petits exploitants indépendants qui assurent 90% de la production mondiale de suivre le rythme, surtout que seulement 28 % d’entre eux respectent les conditions de production du commerce équitable.

Alors profitez-en bien avant que cela n’arrive, car, comme on le sait, le chocolat est bon pour les papilles, mais aussi pour la santé. Une récente publicaiton de l’univeristé de Columbia, New York, montre d’ailleurs que celui-ci est très bon pour la mémoire. Au cours de l’étude, un groupe de personnes âgées de plus de  50 ans ont régulièrement consommé des boissons avec une forte teneur en flavanol (un antioxydant présent dans le chocolat). Au bout de trois mois celles-ci avaient retrouvé une mémoire typique d’une personne de 30 ans ou 40 ans. En voilà une bonne excuse pour se goinfrer !

 

Infos pratiques : du 29 octobre au 2 novembre, au parc des expositions de la Porte de Versailles, pavillon 5, à Paris. Ouvert de 10h à 19h. Entrée : 14€ adultes et 6,50€ de 3 à 12 ans.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Eddy Delcher

Après un séjour de sept ans en Angleterre et en Afrique du Sud au cours duquel il obtient un diplôme en journalisme, Eddy revient en France afin de poursuivre ses études. En 2014, il rejoint l'équipe de Néoplanète et contribue régulièrement au CNRS International Magazine ainsi qu'au journal du CNRS depuis 2012.