Challenge Green TIC Campus : les étudiants se mettent au vert !

Demi-finale Challenge Green CampusUn campus plus vert, imaginé par des étudiants ? Le pari relevé par Fondaterra, SFR et Cofely est un succès. Pour cette 4ème édition du Challenge Green TIC Campus, plus de 180 étudiants ont participé. Parmi les 42 projets déposés, 16 ont été retenus pour les demi-finales. Jusqu’au 28 février, vous pouvez aider votre projet favori à intégrer les 6 finalistes !  Par Marion Ferrère.

Campus plus vert « Innover pour rendre les campus plus respectueux de l’environnement ». Le défi lancé par le Challenge Green TIC Campus séduit les étudiants. Pour cette édition 2013, ils sont 180 à avoir répondu à l’appel, venus de 40 établissements à travers toute la France, tous cursus confondus. Personne n’est mis de côté, chacun peut penser le campus de demain. Le deal ? Mêler les Technologies d’Information et de Communication au développement durable, le high-tech et l’environnement. Le challenge couvre tous les sujets de la vie quotidienne sur un campus. Les idées sont ensuite réparties en trois catégories : « ancrage territorial du campus », « vie étudiante et sensibilisation », « gestion environnementale du campus ». Et depuis quelques jours, le challenge s’accélère puisque le coup d’envoi de la demi-finale vient d’être lancé.

Un prix de 10 000 euros pour développer son projet

Les 16 équipes encore en compétition vont désormais devoir se vendre. Présentation du blog, animation de la page web… Amis internautes, cliquez vite sur leur page puisque votre avis compte ! Le prix « coup de cœur du public » sera décerné lors de la finale, le 11 avril prochain. Autre gain,  un voyage d’étude de 2 000 € pour les lauréats de chaque catégorie. Mais surtout et avant tout : le Grand Prix accompagné d’une dotation de 10 000€ ! Objectif : la mise en service du projet. Et ça marche ! Challenge Green TIC Campus peut compter sur des exemples de qualité. Climat-drône, OP, La bonne récolte… Depuis sa création il y a quatre ans, 5 start-up ont été créées par les étudiants afin de développer leurs idées éco-responsables.

Applications Smartphone, installations de ruches, jeux informatiques & Co

4eme edition Challenge GreenCette année encore, les étudiants ne manquent pas d’idées pour rendre leur campus plus vert. Pour exemple, ECO Mégot, de l’ECAM Lyon, propose des poubelles qui détectent les fumeurs à proximité. Le but : les inciter à jeter leurs cigarettes dans cette poubelle lumineuse, et non pas par terre ! Au Havre, Cultiv&vous souhaite développer un potager solidaire pour les étudiants dans le besoin. Ils même poussent l’idée plus loin : les équipements nécessaires à l’entretien du jardin seront alimentés en électricité par une éolienne. A Lille, B-Green désire nous rendre plus responsable via une application Smartphone. Celle-ci nous guide dans vos gestes quotidiens, et par le biais d’un « forfait carbone » comptabilise notre impact carbone. A Nancy, Qui miel me suive se penche sur les abeilles. L’idée ? Installer des ruches afin de surveiller l’évolution de l’insecte pollinisateur dans les villes et inciter les particuliers à produire leur propre du miel, dans leur jardin.

Cette année, les étudiants sont encore plus engagés et motivés. Pour les départager, ils seront jugés par des professionnels du développement durable sur la pertinence, l’originalité, le potentiel économique, l’impact sur le DD et la faisabilité…. Alors, faites vous aussi votre choix !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Etudiante en dernière année à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris (ESJ), Marion est une grande passionnée de sport, voyages et découvertes. Après avoir travaillé en tant que reporter pour radio Africa n°1, Chérie Fm et France Bleu 107.1, elle rejoint Néoplanète. Jeune journaliste, Marion pige également pour Les Nouvelles de Versailles.