Challenge Green TIC Campus : la finale approche

Faire participer les étudiants au développement durable en leur permettant d’utiliser des outils technologiques bien de leur temps : voici le pari que s’est lancé Fondaterra (Fondation pour des territoires durables) avec le concours Green TIC Campus.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelles innovations rendront les campus plus durables ? C’est la question à laquelle les étudiants qui participent au concours devront répondre. Le Green TIC Campus prend pour base les Technologies de l’information et de la communication (TIC) et propose aux étudiants de la France entière d’améliorer la vie sur le campus en mêlant high-tech et développement durable. Pour cela, trois catégories ont été retenues : « ancrage territorial du campus », « vie étudiante et sensibilisation », et « gestion environnementale du campus ».

Le concours a commencé avec plus de 60 équipes. Aujourd’hui, il n’en reste que 16, qui s’affrontent en demi-finale jusqu’au 25 avril. La finale, disputée par les 6 équipes restantes, se déroulera le 4 mai prochain. Quelle récompense pour l’équipe lauréate du Grand Prix ? Une bourse de 10 000 euros qui leur permettra de concrétiser leur projet. Toutefois, chacune des trois catégories aura aussi son équipe gagnante : celle-ci se verra offrir un voyage d’étude d’une valeur de 2 000 euros.

Le 4 mai prochain, chaque groupe défendra son projet : les six équipes auront chacune 10 minutes pour convaincre oralement le jury (composé de professionnels du développement durable). Les critères retenus ? Pertinence, potentiel économique, viabilité et conditions de faisabilité du projet.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi voter pour un de ces projets : En plus des prix décernés par le jury, un prix Coup de cœur sera également attribué. Il reviendra au projet qui aura recueilli le plus grand nombre de votes sur le site du concours. Voici une bonne opportunité d’encourager ces jeunes à imaginer une société plus durable !

 

Pour vous faire une idée, voici une brève présentation des 16 demi-finalistes :

Dans la catégorie ‘Ancrage territorial du campus’

  • CampusMutual de l’Institut Français d’Urbanisme, Marne-la-vallée : une plateforme d’informations pour partager tous les renseignements qui font la vie du campus.
  • Green Pass de l’ESC Toulouse : un pass qui récompense toutes les actions durables des étudiants.
  • Démocratie durable de Sciences-Po Lyon : un site pour travailler ensemble à des projets de développement durable.
  • Campus Dynamiques de l’ECE Paris : un dispositif qui permet de rassembler toutes les informations concernant les acteurs du territoire.

Dans la catégorie ‘Gestion environnementale du campus’

  • Climat-drone de l’Université de Montpellier : un drone qui perfectionne l’analyse thermique des bâtiments.
  • Green Réseau de l’Université de Lorraine, Nancy : une application pour réduire l’impact environnemental des réseaux informatiques.
  • Pollucapte de l’Université de Lorraine, Nancy : un outil qui permet d’analyser la qualité de l’air au sein des bâtiments.
  • Cékaderola de l’Université de Montpellier et Cinétique-Electrique de l’Université de Marne-la-Vallée : deux outils pour changer l’énergie générée par les pas en énergie mécanique.
  • CampusVert de l’Ecole des Mines de Nantes : un système de collecte de tous les vieux appareils électroniques de l’école.

Dans la catégorie ‘Vie étudiante et sensibilisation’

  • TIC-troc de l’Université du Havre : une plateforme utilisant une monnaie virtuelle afin d’échanger biens et services.
  • Camplus de l’Institut Français d’Urbanisme, Marne-la-Vallée : une application Web 3.0 pour contribuer au développement durable.
  • Ecofest de l’Ecole de Management de Grenoble : un outil interactif qui permet de certifier les évènements éco-durables.
  • Mobirisk de l’Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense : une application qui permet de signaler les situations d’urgence.
  • Post-IT de l’Université du Havre : un panneau d’information numérique et interactif, pour faire changer les comportements.
  • Ecologame de l’Université Toulouse 1 : un jeu vidéo pour promouvoir les gestes écologiques et solidaires.

 

  • © Indiana Public Media/Flickr
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone