C’est notre affaire : Doit-on faire une croix sur la viande ?

Demain soir, France 5 donne rendez-vous à tous les carnivores pour remettre en question leur alimentation.

La viande est de plus en plus accusée de tous les maux. Sa consommation aurait un impact sur la santé de l’Homme et sa production nuirait à l’environnement ainsi qu’au bien être animal. Pour faire le point, l’émission « C’est notre affaire », présentée par Claire Fournier sur France 5 a mené l’enquête.

Demain soir, elle nous emmène pendant 30 minutes à la rencontre d’éleveurs mais aussi de membres d’associations de protection des animaux et de l’environnement. De nombreux points de vue seront confrontés, avec l’intervention de végétariens, de végétaliens ou encore de végans, au milieu de nutritionnistes chevronnés.

« C’est notre affaire » revient ainsi sur les différentes pratiques et leurs adeptes, comme Julien, un papa végétalien prêt à payer 50% plus cher son panier de courses, par rapport à un panier traditionnel. L’émission nous projette aussi dans le futur. Alors que l’on prévoit 9 milliards d’être humains à l’horizon 2050, doit-on perpétuer cette tradition française qu’est la consommation de viande ? Rappelons qu’aujourd’hui chaque Français mange en moyenne 90 kilos de viande, volaille et charcuterie par an.

Au final, on apprend qu’il n’est pas mauvais de manger de la viande tant qu’on ne dérive pas dans la surconsommation ; la recommandation officielle étant de 500 grammes de viande par semaine. L’important est avant tout de savoir d’où elle provient, comment elle a été élevée, et donc de la consommer avec modération.

Première diffusion le 9 novembre à 22h10, deuxième diffusion le 20 novembre à 21h30.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après des études de journalisme à Paris et Dublin, Julie s'est lancée comme correspondante pour des sites d'informations québécois, couvrant l'actualité française. En 2013, elle revient sur les bancs de Néoplanète, qu'elle avait déjà arpentés quelques années plus tôt. En parallèle, elle cultive son blog, consacré au voyage.