C’est bon, le détox !

Et si on prenait vraiment son corps en main en 2015 ? Pour démarrer la nouvelle année en toute légèreté et éliminer les excès, nous avons sélectionné pour vous trois recettes gourmandes de Marie Chioca, une adepte des cures détox ! La cuisinière engagée dans le bio et photographe culinaire nous propose dans son nouveau livre, Mes recettes détox super-gourmandes (éditions Terre Vivante), 50 recettes saines et délicieuses pour retrouver la forme et le sourire sous la supervision du Dr Guy Avril, médecin généraliste et auteur de nombreux ouvrages sur la santé au naturel.

Facile&Bio

Pour l’heure, on vous gâte avec ces 3 délices. Bon appétit !

KefirCitron02-BD-∏ Marie ChiocaKéfir au citron frais et touche de miel

Préparation : quelques minutes – à commencer la veille. Pour 1,5 l de boisson :

Très riche en ferments probiotiques si favorables à une bonne santé intestinale, le kéfir de fruits (à ne pas confondre avec le kéfir de lait) permet d’obtenir une boisson naturellement pétillante, douce mais peu sucrée, très rafraîchissante. De par son effet purifiant et détoxifiant, le kéfir est réputé soigner beaucoup de troubles dont certaines maladies de peau, parfois difficiles à traiter.

– La veille, mettre les grains de kéfir dans un grand bocal en verre.

– Ajouter l’eau, le citron coupé en rondelles, les figues coupées en deux et le miel. Bien mélanger à la cuillère en bois (ou en plastique mais pas en métal) puis couvrir le pot avec une gaze ou un linge maintenu avec une ficelle.

– Laisser fermenter pendant 24 heures à température ambiante, puis filtrer au travers d’un filtre perpétuel à café (en plastique) et mettre en bouteille. Cette boisson très rafraîchissante se conserve plusieurs jours au réfrigérateur.

 Conseils

– Bien nourris et entretenus, les grains de kéfir se conservent indéfiniment et se multiplient même, au point de pouvoir être distribués à l’entourage. Pour cela, une fois la boisson filtrée, transférer les grains de kéfir dans un pot en verre, ajouter 2 c. à soupe de sucre de canne roux ou complet et un peu d’eau froide, mélanger, fermer le pot et le ranger au réfrigérateur. Ainsi nourri et en « hibernation », le kéfir se conserve 15 jours sans problème et reste très actif.

– Si les grains ne se multiplient pas et deviennent plus petits, c’est qu’ils manquent de « nourriture » : il faut alors ajouter un peu plus de sucre de canne dans le pot.

– Ne mettez jamais de métal en contact avec le kéfir.

– Si vous « débutez », allez-y doucement pour habituer votre corps et éviter les réactions éliminatoires : les deux ou trois premiers jours, ne prenez qu’un demi-verre, puis un verre par jour pendant les dix jours suivants, puis deux verres, en allant jusqu’à trois verres si tout se passe bien.

SaladeHiverSuperVitaminee-BD-∏ Marie ChiocaSalade d’hiver super vitaminée

Préparation : 10 minutes – 4 personnes :

  • 300 g de mâche
  • 3 petites betteraves (sur la photo, j’ai utilisé de jolies betteraves Chiogga, pour un mélange de couleurs rose, jaune et blanche)
  • 2 carottes
  • 100 g de cerneaux de noix fraîchement mondés
  • 1 avocat Hass mûr à point
  • 1 citron
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • Fleur de sel

 

Cette salade à base de betterave concilie le plaisir des yeux et celui des papilles tout en apportant ses bienfaits à notre organisme : de précieux acides gras, beaucoup de vitamines, sans compter un effet détox renforcé grâce à l’action de la betterave associée au citron

– Laver et essorer la mâche. Éplucher les betteraves, puis les émincer très finement, idéalement à la mandoline. Couper les carottes en grosse julienne.

– Disposer joliment le tout dans les assiettes, puis ajouter quelques cerneaux de noix et des lamelles d’avocats.

– Presser le citron, battre le jus en émulsion avec l’huile d’olive et un peu de sel, puis répartir cette sauce sur les assiettes. Servir aussitôt.

Pensez-y !

Parmi les légumes disponibles tout l’hiver et que l’on peut consommer avec plaisir émincés crus dans une salade, on trouve les jeunes choux-raves bien tendres, les radis daïkon, les petits navets roses ou jaunes Boule d’or ou encore le chou chinois. On n’y pense pas toujours mais cela change agréablement des sempiternelles carottes râpées et salades de chou rouge !

Wok de poulet, poireaux et torsades aux lentilles corail

WokPoulet-BD-∏ Marie ChiocaPréparation : 10 minutes  – Cuisson : 15 minutes – pour 2 personnes

Simplissime et rapide à cuisiner, ce plat est vraiment très savoureux ! Pour obtenir une texture à la fois fondante et légèrement caramélisée, l’idéal est d’utiliser un grand wok en fonte. À défaut, procédez à la cocotte ou à la sauteuse mais attention, l’inox a tendance à accrocher un peu plus que la fonte.

– Éplucher et émincer l’oignon et les poireaux. Faire chauffer doucement l’huile dans le wok (sans la faire fumer), puis y mettre à fondre l’oignon et les poireaux, à feu assez doux, avec le poulet coupé en aiguillettes.

– Saler en début de cuisson (cela aide les poireaux et les oignons à exprimer leurs sucs naturels et évite au plat d’attacher) mais ne poivrer qu’au dernier moment. Mélanger de temps en temps à l’aide d’une cuillère en bois, et poser un couvercle sur le wok.

– Pendant ce temps, faire cuire les torsades à l’eau bouillante salée, puis les égoutter.

– Quand les légumes et le poulet présentent de discrètes notes de caramélisation des sucs et que les poireaux sont bien tendres, ajouter les torsades, poivrer, mélanger et servir aussitôt.

Conseils

– Vous pouvez parfaitement préparer cette recette lorsque vous recevez, car malgré sa simplicité, elle est tout à fait délicieuse !

– N’hésitez pas à ajouter une petite touche de piment d’Espelette avant de servir, ainsi que quelques baies roses froissées : cela apportera autant de couleur que de saveur à votre plat.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Curieuse de la vie et aventurière, Hind aime découvrir de nouveaux horizons et d’autres cultures. Elle se dit citoyenne du monde. Elle se passionne par tout ce qui l’entoure. Elle raffole du foot, de la mode, de la beauté, du bien-être …Licence de journalisme en poche, elle se spécialise dans un master en journalisme radio/tv à l’IEJ Paris. En se souciant de l’avenir de notre planète, elle rejoint l’équipe de Néoplanète.