Innovations

C’est avec cette voiture que les policiers nous arrêteront demain

La société française Iris propose un véhicule hors du commun. Non pas parce qu’il est 100% électrique et made in France, mais parce que l’habitacle du Viséo peut en quelques secondes se surélever de trois mètres, se transformant ainsi en une véritable cabine de surveillance mobile.

Capture Youtube

Comment ça marche ?

Le concept est assez simple : une commande électrohydraulique permet au conducteur de passer en mode « surveillance » en appuyant sur un bouton. L’habitacle se surélève alors à trois mètres au-dessus du sol tout en conservant les capacités motrices du véhicule (voir la vidéo ci-dessous). Autre point positif de la voiture : elle est à 95% recyclable, y compris ses batteries !

Le reste est, en revanche, moins impressionnant. Avec seulement 20 chevaux sous le capot, le Viséo plafonne à 25 km/h, une vitesse qu’il peut tenir pendant seulement 80 kilomètres avant de devoir passer par la case « recharge ».

À quoi ça sert ?

On peut effectivement se demander à quoi un véhicule aussi lent et peu autonome peut bien servir, mais il faut savoir que sa création répond à des besoins bien réels. La police pourra par exemple l’utiliser comme vigie lors de manifestations, sa hauteur permettant de gérer la foule lors de manifestations et d’identifier les collègues en difficulté afin de rapidement envoyer des renforts aux endroits nécessaires. La taille du Viséo le rend aussi très visible et a donc un effet dissuasif.

Outre les forces de l’ordre, les professionnels de la communication sont aussi visés. Le véhicule peut en effet servir de porte-étendard géant, et peut même être équipé avec un dispositif pour parfumer son environnement. La carrosserie est quant à elle conçue pour facilement enfiler toute sorte de « secondes peaux » : covering 3D, revêtement imitation cuir ou peau de crocodile

Les premières livraisons de l’Iris Viséo, qui a reçu le Prix de l’Industrie Automobile lors des Trophée de L’industrie 2015, sont prévues pour septembre. Pour la conduire, il vous suffira d’avoir un permis B… et 45 000 euros, ou 750 euros par mois si vous souhaitez la louer. En attendant, vous pouvez la tester en allant sur le site du constructeur.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Eddy Delcher

Après un séjour de sept ans en Angleterre et en Afrique du Sud au cours duquel il obtient un diplôme en journalisme, Eddy revient en France afin de poursuivre ses études. En 2014, il rejoint l'équipe de Néoplanète et contribue régulièrement au CNRS International Magazine ainsi qu'au journal du CNRS depuis 2012.