Ces vêtements qui nous tuent

Déshabillons-nous, vite ! Le Dr. Anna-Maria Clément et le Dr. Brian Clément dans leur livre, rédigé sous forme de plaidoirie, soutiennent que les habits actuels sont toxiques. Le concept est saisissant… mais Néoplanète reste perplexe.

ces vêtements qui nous tuent

Le couple Clément traine nos vêtements à la barre ! Il a relevé que près de 8 000 produits chimiques se trouvent dans nos habits depuis 50 ans. Aujourd’hui, le synthétique, nylon, spandex et téflon ont remplacé les fibres naturelles comme le coton, la laine et la soie.

Quels vêtements et quels risques ?

  • Les soutiens-gorge trop serrés favoriseraient l’apparition de cancers du sein
  • Les sous-vêtements masculins synthétiques rendraient stériles
  • Les vêtements synthétiques fatigueraient les muscles et pourraient même brûler au 3ème  degré.
  • Le colorant bleu dispersé -que l’on trouve dans les jeans- engendrerait des allergies.
  • Les uniformes scolaires des enfants contiendraient des formaldéhydes, qui favorisent les cancers.
  • Une étude de 2004 révèle que les cordons ombilicaux contiennent quasiment tous 8 produits chimiques différents, ce qui pourrait prouver que les vêtements portés par la mère entreraient en contact avec le bébé.

Comment se protéger ?

  • Portez de la fibre naturelle.
  • Ne portez pas plus de 12h votre soutien-gorge. Et choisissez-le à votre taille (80% des femmes ne le font pas, ce qui strangule le sein).
  • Portez des vêtements plutôt amples que serrés.
  • Préférez les colorations naturelles plutôt que celles artificielles.

 

Notre bémol

Un livre qui pose un décor plutôt négatif et qui accumule les constats. On y trouve des hypothèses variées, sans lien les unes avec les autres. Il serait plus percutant d’avoir des preuves concrètes plutôt que de simples théories alarmantes.

 

« Ces vêtements qui nous tuent, comment des choix vestimentaires apparemment anodins peuvent menacer votre santé… et comment vous protéger. » (Editions Guy Tredaniel)

En vente en librairie pour 14,90€.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après un an passé en Irlande où elle obtient son bac à lauréat, elle revient en France où elle suit une année de lettres modernes à la faculté de Bordeaux. Depuis 2011 elle suit une formation de journaliste à Paris.