Les caves sous-marines : le futur de l´œnologie

Les Espagnols innovent ! Ils étudient en effet la possibilité de faire vieillir le vin dans les profondeurs de l’océan. Vous imaginez votre cave au milieu des vagues des côtes basques ?

L´océan cache de grands trésors. Il abritera bientôt aussi de grands crus. Bajoelagua Factory, une entreprise espagnole, travaille sur l’élaboration d’un laboratoire sous-marin. Le projet prend place à Plentzia, au Pays basque espagnol. L´objectif principal de cette compagnie ? Comparer les vins vieillis en mer à ceux vieillis en cave traditionnelle. Les chercheurs vont aussi étudier et contrôler les bouteilles : comment sont-elles affectées par les courants marins ? Et, plus spécifiquement, comment sont-elles colonisées par les coquillages et crustacés ? Ce projet est pour l´instant une expérimentation, mais le but est de développer un marché autour de ces caves sous-marines pour les vignobles intéressés.

Des caves à vin à 15 mètres de profondeur

Concrètement, les modules de vieillissement contrôlés (MEC) sont introduits aujourd´hui, vendredi 27 août, dans la mer du Cantabrique, une mer littorale de l’océan Atlantique, située au sud du golfe de Gascogne qui borde la côte nord de l’Espagne. Ces modules vont être immergés entre 10 et 15 mètres de profondeur. Ils ont une hauteur d´un peu plus de 3 mètres, une dimension qui permet aux courants marins de circuler dedans. Les modules sont enfin connectés à des capteurs et à des caméras internes pour contrôler le projet à tout moment.

Expérimentations antérieures

Ce n´est pas la première fois que quelqu´un introduit une cave à vin en mer. Il y a déjà eu des expériences similaires au Japon par exemple. Cependant, c´est la première fois qu’une entreprise entreprend de véritables investigations.

Du vin avec un léger goût d’iode

Pourquoi cet intérêt dans le vieillissement marin du vin ? Parce qu´il donne un goût différent, mais on ne sait pas encore exactement lequel. Et voilà tout l´intérêt de ce projet ! « Certains rapports disent que le vin vieilli en dessous du niveau de la mer a un goût d’iode, explique Borja Saracho, directeur général de Bajoelagua Factory. D’autres affirment qu’avec la pression de l´eau, le vin vieillit plus lentement. Notre intérêt est donc d’enquêter là-dessus et d’apporter des preuves pour savoir si vraiment le goût est modifié. Et si oui, pourquoi et comment. »

Dans quinze jours, les professionnels de Bajoelagua Factory vont commencer par immerger 1 600 bouteilles, alors que les modules ont une capacité de 40 000 bouteilles. Onze vignobles collaborent à ce projet innovant. Mais il n’y aura pas uniquement du vin ! Les caves abriteront aussi du champagne, du rhum ou de whisky.

Ce projet ambitieux ne va -t-il pas endommager la biodiversité marine ? Non, répond Borja Saracho : « Les modules installés aujourd’hui ont été dessinés comme un récif artificiel. Ils vont donc générer de la vie autour d´eux, et non la détruire. »

Les premières conclusions sont attendues dans six mois. A noter : une dégustation aura lieu tous les mois pour comparer le goût du vin immergé à celui vieilli de manière traditionnel.

Et vous, seriez-vous intéressé par une bouteille de vin portant la mention « vieilli en mer » ?

Plus d´info :

www.bajoelagua.com
www.bajoelaguafactory.com
www.underwatercellar.com

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone