Chaleur : comment vous protéger au quotidien

crédit photo phovoirDéshydratation, coup de chaleur, épuisement, insolation, aggravation d’une maladie chronique… Voici quelques risques encourus lors des périodes de forte chaleur, particulièrement si nous n’avons pas pris les précautions nécessaires. Voici quelques conseils pour vous préserver au quotidien.

 

 

Dans la journée, limitez les sources d’entrée de chaleur en fermant l’ensemble des volets ou en tirant les rideaux et stores. Pensez à vous reposer dans les pièces les plus fraîches. L’achat d’un ventilateur est fortement conseillé. Vous pouvez vous diriger vers le ventilateur Charly Stadler Form. Il contient trois pales en aluminium, et brasse jusqu‘à 3 000 m3 d‘air par heure. Le plus ? Sa basse consommation : 30 watt. Il est entièrement métallique : zinc, aluminium et acier revêtu. Pensez à des conditionneurs qui protègent la couche d’ozone comme ceux d’Olimpia Splendid, n’utilisant que des gaz écologiques. De plus, arrivés à la fin de leur durée de vie, ils sont recyclés et éliminés grâce à Ridomus en Italia, un consortium qui s’occupe de leur récupération, entre autres. Le modèle Sherpa, est une pompe à chaleur air-eau à haut rendement, avec compresseur Inverter, qui chauffe et rafraîchit la maison. Unico Inverter, quant à lui, est un climatiseur basse consommation.

Rafraîchissez-vous régulièrement en humidifiant votre corps et votre visage, à l’aide d’un brumisateur par exemple. Pensez également à vous passer souvent les avant-bras sous le robinet d’eau froide. Une idée astucieuse : vous pouvez faire refroidir vos linges humides dans votre réfrigérateur pour ensuite vous tamponner avec. Vous pouvez également prendre entre 2 à 3 douches rapides par jour (économisez l’eau pour la planète !). Sachez qu’un bain de pieds dans de l’eau fraîche est le meilleur remède contre la chaleur. En soirée, laissez vos fenêtres ouvertes et laissez la pièce où vous dormez se rafraîchir, en provoquant un petit courant d’air.

Les précautions à prendre si vous êtes à l’extérieur

Si vous devez sortir, privilégiez les moments les plus frais de la journée. Restez à l’abri entre midi et 16 heures. Mettez-vous le plus souvent possible à l’ombre, en évitant les endroits les plus exposés au soleil. Evitez les activités physiques, (sport, jardinage, bricolage…) aux heures les plus chaudes. Au niveau de votre tenue vestimentaire, ne portez que des vêtements amples, légers et clairs, de préférence en coton bio ou fibre naturelle comme le lin. Fuyez le lycra et tous les autres textiles synthétiques. N’oubliez pas le chapeau et l’éventail ! Emmenez une bouteille d’eau partout avec vous et hydratez-vous en buvant régulièrement, par petites gorgées. Mais attention à ne pas trop boire, car le phénomène de l’hyper hydratation peut survenir et causer une augmentation du volume du compartiment extracellulaire. Conséquences : troubles de la marche, nausées, malaises, et affaiblissement de l’organisme. Mangez léger, en privilégiant les fruits et les légumes : melons, pastèques, tomates, qui contiennent de l’eau, sans en abuser afin d’éviter les risques de diarrhée. Les boissons alcoolisées sont à proscrire, elles rendent vulnérable à la chaleur. Pourquoi ? Dans le corps, l’éthanol n’étant pas le bienvenu, il doit être transformé en produits moins toxiques. Les chaînes de réactions qui vont s’en suivre vont, pour certaines, consommer des molécules d’eau. Consommer de l’alcool favorise donc la perte d’eau. Enfin, évitez de conduire car rouler dans une voiture surchauffée équivaut à conduire en état d’ivresse !

Canicule et travail : pas de problème !

Au bureau, de bons reflexes sont à adopter pour ne pas souffrir de la chaleur. Comme à la maison, vous devez vous hydrater régulièrement : vous devez boire sans attendre d’avoir soif. Pensez à vous protéger du soleil : la clé de toute protection contre la chaleur du soleil est d’empêcher les rayons d’entrer en contact avec les surfaces vitrées. Pour cela, maintenez les fenêtres, les stores et les volets fermés pendant la période d’ensoleillement, et si possible d’aérez les locaux pendant la nuit. Vous pouvez également étendre un linge humide devant la fenêtre de votre bureau, ce qui permettra de rafraîchir l’atmosphère grâce à l’évaporation de l’eau. Il est important de diminuer les sources de chaleur interne : si la chaleur de l’extérieur est très importante, celle qui est générée à l’intérieur l’est tout autant. L’utilisation des appareils électriques -éclairage, halogène, ordinateur, imprimante, machine à café, etc.- accroît considérablement la chaleur interne des locaux de votre entreprise. C’est pourquoi, il est préférable de limiter leur utilisation et d’éteindre ceux restés en veille ! Enfin, afin de concilier effort et confort,  vous devez adapter votre rythme de travail en fonction de votre tolérance à la chaleur. Réservez-vous des temps de pause ! A noter que malgré certaines rumeurs, la loi ne précise pas la température maximale à laquelle vous pouvez être exposé, ni la température au-dessus de laquelle vous devriez arrêter de travailler.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone