Des cadres à bicyclette

©latetedansleguidonAux Etats-Unis, le maire écolo de Minneapolis tente d’attirer les jeunes talents avec des vélos. Really ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/04/Le-velo-pour-les-entreprises-124140563.mp3|titles=Le-velo-pour-les-entreprises]

Cinq ans déjà que R.T. Rybak a fait le lien entre vélo et prospérité économique. Il s’est aperçu que pour séduire les entreprises, il fallait aménager un maximum de pistes cyclables dans sa ville. Aujourd’hui, Minneapolis figure dans le peloton de tête des villes américaines les plus accueillantes pour les vélos et d’autres grandes villes américaines commencent à l’imiter comme New-York qui vient de mettre en place des vélos en libre- service.

La roue de la fortune

Chez nous, les vélos en libre service sont envisagés essentiellement pour simplifier la vie de la population et diminuer notre empreinte carbone. Les yankees, eux, ont une tout autre vision de la bicyclette. Le vélo est perçu comme un investissement économique pour rester compétitif. Pour preuve, Washington et Chicago ont délocalisé plusieurs de leurs grandes entreprises, de la périphérie vers le centre, pour permettre aux employés de se déplacer plus facilement en vélo. La PME américaine QBP de pièces détachées propose même une série d’avantages fiscaux aux salariés qui viennent travailler à vélo !

Quid de la France ?©midionze.com

De nombreux chefs d’entreprises attendent du gouvernement une réduction des cotisations sociales pour les boîtes disposant d’une flotte de vélos. Même si rien n’a été voté pour l’instant, des mesures pro-vélo se mettent en place doucement. Par exemple, l’enseigne de bricolage Weldom, propose plutôt qu’une voiture, une bicyclette de fonction. Nestlé à Beauvais met à la disposition de ses salariés des vélos gratuits. Autre solution : Bouygues Construction, certains sites de la SNCF ou Malakoff Mederic font appel à des sociétés privées qui installent dans leur parking un libre-service de deux-roues électriques avec un système de recharge automatiques des batteries.  Bref, ça avance, car la vie d’une entreprise c’est comme le vélo, pour ne pas perdre l’équilibre il faut avancer!

 

Cette chronique « Environnement » a été diffusée le vendredi 5 avril 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.