Les bricoleurs sont connectés !

Gilbert_Lab_Technician_Set_for_Girls_1958Durant des décennies, on a privilégié les intellos aux manuels mais, crise oblige, c’est en train de changer !

Les-bricoleurs-connectes-

 

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration : Nathalie Cayzac

Pendant longtemps on a bêtement méprisé les métiers manuels dont on redécouvre les avantages. Il ne s’agit pas d’un retour nostalgique mais de la naissance d’un nouveau bricoleur qui allie intellect et créativité manuelle, ancien et nouveau, scie sauteuse et bit numérique avec un mot d’ordre : bidouiller ! Une nouvelle tendance très influencée par le mouvement des Makers né en Californie et qui passionne Barak Obama.

Le président américain joue du marteau le dimanche ?

Je l’ignore mais il considère ce mouvement comme une piste sérieuse contre le chômage et veut développer ce type d’ateliers dans les écoles. Déjà, on constate partout dans le monde, cette nouvelle tendance surtout chez les jeunes. En France, la 1ère foire aux Makers était organisée il y a peu à Saint Malo, Rome a suivi et ce n’est pas fini !

Ces foires proposent donc des ateliers mais quels types d’ateliers ?

Pour tous les talents et toutes les inspirations. Des machines sont mises à votre disposition, du fer à souder jusqu’à l’imprimante 3D pour apprendre mais aussi rencontrer d’autres passionnés, décorateurs, menuisiers, plombiers qui rêvent de transformer leur idée en vrai prototype comme Nicolas Huchet qui a perdu sa main dans un accident. Son but : fabriquer sa propre prothèse car explique-t-il dans Libération «les prothèses les plus innovantes sont hors de prix : entre 20 000 et 60 000 euros ». Membre du Fab Lab de Rennes, ces nouveaux laboratoires de fabrication collaborative en open source, il a réussi à fabriquer un premier prototype… et ça va marcher grâce à l’aide des autres bidouilleurs car tout cela évidemment fonctionne aussi en partage sur Internet. La formule pour réparer un système de société qui ne fonctionne plus : solidarité, inventivité, système D !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mardi 17 décembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.