Bouba: un petit ours à lunettes au Bioparc de Doué-la-Fontaine

Bouba, ours à lunettes mâle de 4 mois et demi, vient de faire ses premiers pas hors de son terrier du Bioparc de Doué-la-Fontaine (49). Une bonne nouvelle quand on sait que cette espèce vivant en Amérique du Sud est classée comme «Vulnérable» par l’Union Mondiale pour la Nature.

D’après les premières informations du Bioparc de Doué-la-Fontaine, là où est né Bouba, sa mère le surveille étroitement dans son apprentissage du monde extérieur. Pour cela, elle le suit pas à pas, tout en roucoulant ! En effet, lorsqu’elles sont avec leurs petits, les femelles ours à lunettes émettent à intervalles réguliers des sons qui ressemblent aux roucoulements des tourterelles, afin de les rassurer et de leur signifier qu’il n’y a pas de danger aux alentours.

Le Bioparc de Doué-la-Fontaine, réserve aux ours à lunettes  D’une superficie de 2 500 m², l’enclos des ours à lunettes du Bioparc abrite une cascade, plusieurs zones arborées et des zones « découvertes », afin que le public puisse les observer. Depuis 2001, le Bioparc soutient l’ONG péruvienne « TuTierra ». Celle-ci gère la Réserve Ecologique de Chaparri, créée en 2001 au nord-ouest du Pérou, qui préserve 34 412 ha de forêt sèche. Chaparri a pour objectif de préserver et valoriser la biodiversité et œuvre pour la protection des ours à lunettes. De grands enclos ont été construits au cœur de cette réserve afin d’accueillir les ours saisis par les autorités dans des cirques ou chez des particuliers.

Depuis la création de cette réserve, deux ours ont été réintroduits dans la nature et un suivi de la population sauvage a été mis en place. L’ours à lunettes, qu’est-ce que c’est ? Animal essentiellement solitaire, on trouve l’ours à lunettes au
Venezuela, en Colombie, en Equateur, au Pérou et en Bolivie le long de la Cordillère des Andes, principalement dans la forêt humide de montagne entre 1 800 et 2 700 m d’altitude, là où la nourriture abonde toute l’année.

C’est un ours avec une fourrure noire, le tour des yeux crème et des tâches de la même couleur sur le torse. Son poids varie de 80 à 140 kg pour 1,30 à 2 m de long. Bien qu’il soit classé parmi les carnivores, 10 % seulement du régime alimentaire de l’ours à lunettes est carné (il mange des petits mammifères comme les lapins). Très bon grimpeur, il consomme beaucoup de fruits, le reste de son alimentation étant essentiellement composée de plantes de la famille des broméliacées. Ces ours peuvent vivre de 20 à 25 ans ! La saison de l’accouplement court d’avril à août, le couple restant ensemble pendant environ deux semaines avant de se séparer. La gestation dure de 7 à 8 mois et il naît en général 2 petits par portée, que la femelle élève seule. À la naissance, ceux-ci ne mesurent pas plus de 18 cm et pèsent moins de 400 gr. Ils atteignent la maturité sexuelle à l’âge de 3 ans pour les femelles et de 4 ans pour les mâles.  Il n’existe pas de données précises sur l’effectif actuel de la population des ours à lunettes, mais les observations de terrain tendent à montrer qu’elle décline de façon continue… Pour cela, souhaitons à Bouba une belle et longue vie dans son Bioparc !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone