Beauté bio : le label cosmos est arrivé !

Cosmebio, BDIH, Ecocert, Nature et Progrès… Au rayon beauté, c’était un peu la jungle des labels bio. Bonne nouvelle pour le consommateur : le programme de certification Cosmos-standard est (enfin !) lancé à l’échelle européenne. Et devrait débarquer sur les étiquettes des cosmétiques biologiques d’ici quelques semaines.

Qu’est-ce que le Cosmos-standard ?
C’est le résultat d’une très longue négociation entre les principales parties prenantes de la cosmétique naturelle et biologique en Europe. Entamée en 2002, avec à sa tête le BDIH allemand, l’association française Cosmebio, Ecocert Greenlife, l’ICEA italien et la Soil Association britannique, elle vient enfin d’aboutir, pour donner naissance à un nouveau référentiel en date du 31 janvier 2011, disponible – en anglais – sur le site Internet de Cosmos-standard AISBL.

Qu’est-ce qui va changer pour les fabricants ?
Pour l’heure, pas grand-chose. S’ils sont déjà adhérents à une association nationale, comme Cosmébio en France, et que leurs produits sont conformes au nouveau référentiel, ils pourront demander à en bénéficier en passant par leurs instances nationales. Cinq organismes de certification sont déjà agréés pour ce faire : BDIH, Ecocert Greenlife, ICEA, Qualité France et Soil Association Certification Ltd. Une procédure d’homologation est annoncée pour « très prochainement » pour les nouveaux organismes certificateurs désirant certifier selon Cosmos-standard.

Quelles garanties apporte ce nouveau label ?
– 20 % du total du produit DOIT être BIO (eau non comprise), sauf pour les lotions (10% minimum)
– 95% de des ingrédients certifiables transformés mécaniquement DOIVENT être BIO.
– 30% de ces ingrédients naturels transformés chimiquement DOIVENT être BIO : échéance sous 36 mois.
– 0% synthèse : Les produits de synthèse ne sont pas autorisés dans le cahier des charges Cosmos.
– Les emballages et suremballages doivent être dès que possible biodégradables ou recyclables

Les interdits du label cosmos- cosmetique bio
– Pas de tests sur animaux.
– Sans parfums ni colorants de synthèse
– Exclusion totale des conservateurs de synthèse comme les parabens ou le phénoxyéthanol)
– Sans pétrochimie (paraffine, silicone, PEG)
– Sans OGM (organismes génétiquement modifiés)
– Pas de traitements ionisants

Qu’est-ce qui va changer sur les étiquettes des produits ?
Les logos nationaux vont pour le moment rester en place, seulement complétés par une mention « Cosmos Organic » ou « Cosmos Natural » selon le degré de certification. Le pourcentage d’ingrédients naturels et le pourcentage d’ingrédients bio doivent clairement être indiqués sur tous les packagings des produits certifiés portant les logos BIO : % du poids total et % du poids sans eau (non certifiable).

Plus d’infos : www.cosmos-standard.org

Sources : communiqué officiel de Cosmos-Standard et www.observatoiredescosmetiques.com


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone