Baleines : Mobilisons-nous « pour que nos enfants ne les voient pas qu’en rêve » !

Depuis mai dernier, les baleines à bosse viennent dans les eaux tièdes réunionnaises pour se reproduire. Une saison des amours qui est malheureusement synonyme de la reprise de chasse de ces cétacés au Japon, malgré la protestation internationale. La commission baleinière (CBI) se tiendra dans quelques jours, sur la nécessité de préserver le sanctuaire Océan Indien. Parallèlement, l’île de la Réunion se mobilise pour la sauvegarde de ces splendides mammifères.

Les futures générations verront-elles les baleines uniquement sur du papier glacé ou en rêve ?

Pour rappel, le nombre de spécimen tué à plus que doublé depuis les années 90 malgré le moratoire institué en 1986 par la Commission baleinière internationale (CBI), interdisant toute prise de baleine. Pour tenter de contrôler le nombre de cétacés tués (au moins 2000 baleines sont pêchées chaque année), des chercheurs de l’université de Californie proposent une solution : créer un marché de la baleine avec des prix et des quotas. En attendant, les baleiniers nippons souhaitent capturer 260 rorquals et autres baleines d’ici août, pour leur « pêche » annuelle.

Lire « La revue de presse des animaux : Baleines à vendre »

L’océan Indien dispose depuis 1979 d’un sanctuaire baleinier… mais jusqu’à quand ?

Ce sanctuaire baleinier, sous l’égide de la Commission Baleinière Internationale, vise la sauvegarde des peuplements baleiniers et leur protection contre la chasse excessive. Une excellente initiative pour les baleines qui entament chaque année une longue migration, de l’Antarctique jusqu’aux côtes réunionnaises pour s’accoupler et mettre bas pendant l’hiver austral. De juin à octobre, nombreux sont donc ces imposants cétacés qui offrent de loin un magnifique spectacle aux Réunionnais et aux touristes.

Or, les contours de ce sanctuaire balnéaire sont redéfinis cette année, déterminant « les nouveaux quotas de capture pour les dix prochaines années ». Ainsi, en lien avec la Région Réunion, les associations locales Abyss et Globice et le fonds Biome, l’Ile de La Réunion Tourisme se mobilise pour la protection de cette espèce menacée par les pressions pour relancer la chasse à la baleine.

Une pétition a été mise en place afin d’inciter la commission baleinière à maintenir le sanctuaire Océan Indien, aire de reproduction et d’alimentation pour les cétacés.

Vous pouvez aider les baleines jusqu’au 30/06/2012 en signant la pétition, pour laquelle s’engage Sébastien Folin, président du Fonds Biome. L’occasion de redécouvrir page 2 son interview quant à la cohabitation entre les hommes et les animaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite page 2

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.