Strasbourg donne la balle au tennis éco-responsable

Photo_Tenniswomen_InternationauxStrasbourg2013Du 17 au 24 mai prochains aura lieu la 28ème édition des Internationaux de Strasbourg, un événement éco-responsable dont Néoplanète est partenaire. Ce tournoi international, le plus important de tennis féminin sur terre battue après Roland Garros, avait l’an dernier attiré plus de 18 000 personnes.

 

L’objectif de la direction du tournoi est de transmettre, en plus des valeurs sportives,  des valeurs d’exemplarité sociétales. Ainsi, les Internationaux de Strasbourg se sont engagés dans une démarche de développement durable afin d’être le 1er tournoi de tennis éco-responsable. Fortement soutenu par  l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise des Energies), le Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’Aménagement du Territoire, le tournoi est aujourd’hui un événement référence et a fait de l’éco-responsabilité une priorité.

Logo_internationaux_strasbourg_2013_V2014Cette année, les aménagements allant en ce sens seront encore renforcés :

–       Des tarifs préférentiels seront mis en place pour le public venant aux IS en tramway et en TER, afin d’inciter à l’utilisation des transports en commun.

–      Le covoiturage aussi sera encouragé, avec l’opération « Pour aller au tournoi, voyagez à plus de 3 ! » : chaque voiture avec au moins 3 personnes aura ainsi la chance de pouvoir stationner dans l’un des parkings les plus proches du tournoi.

–       Il sera proposé aux spectateurs d’apporter leurs balles usagées, afin de les recycler. Toutes les balles récupérées seront transformées en tapis de sol pour les hôpitaux, les écoles ou les gymnases. C’est l’opération « Balles Neuves : A vos balles, prêt……, rec’ISclez ! ». Pour 12 balles rapportées, une boîte de balles du tournoi sera offerte.

Pour obtenir toutes les informations pratiques et réserver un billet, rendez-vous sur http://www.internationaux-strasbourg.fr/

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

A l'issue de sa prépa bio au Lycée Chaptal, à Paris, Arnaud intègre l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (ENSAT). Avant de rejoindre Néoplanète, il a fait ses premières armes de journaliste à Ça m’intéresse et Science&Vie Junior.