Australie: les animaux aussi ont souffert des inondations

Les intempéries qui ont affecté le Queensland, région aussi grande que la France et l’Allemagne réunies située dans le Nord-est de l’Australie, ont fait une dizaine de morts. Les animaux aussi ont souffert de ces inondations.

Des serpents réfugiés sur des débris flottants, des kangourous pataugeant dans l’eau boueuse et même un requin poussé par le torrent d’eau dans les rues de Brisbane… Voilà pour le triste décor. « Le premier constat, c’est que beaucoup d’animaux sont morts », a déclaré Robert Johnson, expert de la faune sauvage, à l’AFP. « Mais le problème à long terme, c’est que ceux qui ont survécu sont affaiblis et privés de nourriture car leur habitat a en partie disparu ». Les inondations ont en effet emporté les arbres sur lesquels vivent les koalas, mais aussi les lézards et les grenouilles. Elles vont avoir un impact durable sur la faune, selon l’Association australienne des vétérinaires.

Depuis le début des inondations, la société de protection des animaux (RSPCA) évacue et recueille les animaux dans des refuges temporaires. A Brisbane, où des milliers de personnes sont encore accueillies dans des centres d’évacuation d’urgence, l’interdiction qui leur était faite d’emmener avec eux leurs animaux de compagnie a été levée.

Le sauvetage de ce cheval a fait le tour de la planète

Face aux bouleversements naturels, les espèces sauvages ont parfois trouvé refuge dans les habitations. Les serpents, dont l’Australie possède sept des dix spécimens les plus venimeux au monde, dont le taïpan et le serpent-tigre, posent un réel danger dans le centre du Queensland. Les dangereux crocodiles d’eau salée ont quant à eux profité des inondations pour se rapprocher des villes comme Rockhampton, sur la côte.

Source : AFP

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone