Que mangerons-nous en 2050 ?

gélules 2050 credit phovoir

Pendant les vacances, Néoplanète vous propose de réécouter le meilleur des chroniques Europe 1 de Yolaine de la Bigne.

Encore un saut dans le futur et cette fois il s’agit d’alimentation : que mangerons-nous en 2050 ?

ENV 27 05

Version écrite de la chronique, collaboration Nathalie Cayzac

C’est une question qui en angoisse plus d’un ! Pourtant nous mangerons sans doute très bien et mieux qu’aujourd’hui ! Donc arrêtons de fantasmer sur les petites gélules de science-fiction; la star c’est l’entomophagie. Des centaines d’insectes sont déjà consommés par 2 milliards d’humains, car leurs apports en protéines et en vitamines sont excellents. Dans nos contrées, cela commence timidement mais cela pourrait prendre de l’ampleur !

Et puis il y a la fameuse viande in vitro dont on a déjà parlé

Produite en laboratoire à partir de protéines végétales, ce serait évidemment une solution pour remplacer le beefsteak de bœuf sauf que le steak in vitro coûte encore une fortune à produire; il faudra beaucoup de temps pour le rendre abordable… les mois à venir nous diront s’il sera dans nos assiettes en 2050 !

Qu’en sera-t-il des poissons et produits de la mer car plus on en consomme plus les réserves s’épuisent…

30% des réserves mondiales sont déjà épuisées, on risque donc en 2050 de faire une croix sur ce produit de luxe que devient le poisson. En revanche, il faudra compter avec les algues alimentaires. Elles sont déjà disponibles en quantité (1000 T/an sont produites chaque année en France) et ont de grandes qualités nutritionnelles ; les laitues de mer, les nori ou les haricots de mer vont envahir nos assiettes. Et puis n’oublions pas les féculents qui seront toujours présents: ils apportent déjà la moitié de notre ration calorique et une bonne dose en fibres et vitamine B.

Les solutions de demain passent aussi par une réforme de toute la chaîne alimentaire…

Les consommateurs sont devenus enfin conscients des dangers des produits transformés et, sous leur pression, l’agriculture de demain pourrait devenir bio ou bio dynamique … Le dossier complet sur nos assiettes du futur intitulé quoi de neuf dans nos assiettes est à lire dans le magazine neoplanète daté printemps.

La chronique « Quelle Époque Éthique » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée mardi 27 mai 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.