Arte : l’homme et l’animal sauvage

Du 27 juin au 1er juillet, Arte met à l’honneur la relation entre l’homme et l’animal sauvage, à travers la collection « vivre avec l’animal ». Cinq épisodes sont consacrés au quotidien d’hommes et de femmes non scientifiques, qui, par passion, ont choisi de côtoyer les animaux sauvages aux quatre coins du monde. Des témoignages éblouissants, qui invitent à poser un autre regard sur le vivant.

« Nous vivons dans une société qui, pour des raisons religieuses, culturelles mais aussi économiques, sépare l’homme de l’animal, constate Thierry Berrod, producteur de la série. Cela nous arrange bien de considérer ce dernier comme une chose et de l’utiliser à notre profit. Pourtant, certaines personnes ont la chance d’avoir un don pour établir un lien profond et vrai avec l’animal, même sauvage. »

A travers cette série de documentaires, Thierry Berrod souhaite sensibiliser le public à l’existence d’une communication différente entre l’Homme et l’animal, plus subtile. Un partenariat fondé sur la confiance, le respect mutuel et l’affection.

Au fil des épisodes, nous partageons le quotidien de ces êtres hors du commun, qui ont su tisser une relation insolite et privilégiée avec leurs surprenants compagnons sauvages, parfois imposants, complices et facétieux.

La relation à l’animal : une ouverture vers un monde plus vaste

« Deux Gorilles à La Maison », le 1er épisode diffusé le lundi 27 juin à 19h55 de cette série est consacré à Pierre et Eliane Thivillon. Fondateurs du Parc Animalier de Saint-Martin la Plaine (Rhones-Alpes), ils sont devenus les parents adoptifs de deux gorilles Gincko, 130 kilos et Digit, 260 kilos. Tous vivent sous le même toit.

« Quand Les Loups Font Leur Cinéma », le 2è opus, retrace la passion de Zoltan Horkai, un jeune Hongrois. Passionné par les loups depuis l’âge de 6 ans, il partage la vie d’une meute de 30 loups, devenue grâce à lui, star des écrans.


« Lisette Withers, La Maman des Eléphants« , le 3è reportage témoigne de l’aventure de Lisette Withers installée en Afrique du Sud. A l’origine d’un sanctuaire pour éléphants, elle entretient avec eux une relation très maternelle et transmet son savoir à la population dans le respect de la nature et des pachydermes.


« Dauphins Ambassadeurs, Les Messagers De La Mer », l’épisode 4, nous plonge dans l’univers aquatique des dauphins ambassadeurs avec Frédérique Pichard et Jan Ploeg. Leur point commun : ils entretiennent en France et en Irlande une relation intense et affective avec Dony et Dusty, des dauphins solitaires. A l’occasion de la sortie du livre « Dauphins ambassadeurs, messagers de la mer », et du film éponyme en décembre dernier, Frédérique Pichard nous a confié : « Amoureuse depuis l’enfance de la nature, j’ai choisi d’accompagner les êtres différemment, grâce à ma relation hors du commun avec des dauphins ambassadeurs. Depuis des années que je nage à leur côté dans des lieux divers, pendant des heures, parfois au large, j’ai tissé une communication très subtile faite de moments de partage et de soins mutuels ». A travers son engagement pour l’institut Dony, elle souhaite favoriser les liens humains/ dauphins/ baleines, et développer une prise de conscience collective sur les enjeux écologiques.

« Entre Chiens Et Loups », le 5ème acte, clôture la série avec Sébastien Dos Santos, un musher qui traverse le grand Nord canadien sans autre guide que son intuition et celle de ses chiens. Parcours édifiant d’un homme qui, affranchi des technologies de pointe, a retrouvé le chemin de ses instincts.

Qu’il s’agisse de communication, lien subtil, complicité, instinct maternel, ces cinq aventures humaines sont des « passeurs » nous permettant de renouer nos liens profonds avec la nature.

Sources : Propos de Thierry Berrot recueillis par Christine Kristof-Lardet

L’interview de Frédérique Pichard sur Néoplanète

Pour en savoir plus:

www.monalisa-prod.com

Du 27/06 au 1/07 à 19h55 sur Arte France.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone