Animaux : ce qu’il ne fallait pas louper

Entre les espèces animales qui ne cessent d’être victimes des activités humaines et le collier lumineux pour toutou, voici nos coups de griffe et nos coups de cœur de la semaine !

Six espèces animales australiennes se sont éteintes  

 

wallaby à queue cornéeAdieu tigre de Tasmanie, kangourou-rat du désert, wallaby à queue cornée, roussette de l’île Percy, bandicoot à pieds de porc, bandicoot-lapin à queue blanche…  Ces espèces ne sont plus en danger puisqu’elles ont été rayées de la planète. C’est même la première fois que la Cites (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction) retire autant d’espèces éteintes de ses listes, qui en protègent quelque 35 000.

Et on va malheureusement en compter d’autres… Le Diable de Tasmanie, le tigre de l’Amour (ou tigre de Sibérie), son cousin le léopard de l’Amour, et le tuit-tuit de l’île de la Réunion, sont aussi sur la liste des espèces qui pourraient connaitre le même triste sort.

 

griffe

Et non, les chameaux ne sont pas nés au Sahara… Savez-vous d’où ils sont originaires ? A découvrir page 2 !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.