Comment aménager son sous-sol et le rendre habitable

La conversion et l’extension d’une cave, ou la construction d’un sous-sol pour une nouvelle maison, peuvent fournir un précieux espace de vie supplémentaire sans modifier radicalement l’extérieur de votre maison. La plupart des gens veulent plus d’espace dans leur maison, et de plus en plus de propriétaires cherchent à trouver cet espace en convertissant et en agrandissant leur cave pour créer un étage de sous-sol sous leur propriété existante.

L’aménagement de votre sous-sol peut presque faire doubler la surface habitable en mètres carrés de votre maison. 

Contrairement au loft situé en haut de la maison, qui se prête mieux à la création de chambres supplémentaires, le sous-sol est situé à proximité des principaux espaces de vie et des accès, et offre donc une plus grande souplesse d’utilisation. Un sous-sol aménagé peut faire partie intégrante d’un nouvel espace de vie comme une salle de loisirs, une salle de jeux, un bar et même des chambres et des salles de bains.

Si vous souhaitez créer (ou utiliser) un espace sous votre maison, il existe trois possibilités principales :

  • Créer un sous-sol dans le cadre d’une nouvelle construction
  • Rénovation d’un sous-sol ou d’une cave existante
  • Création d’un nouveau sous-sol dans une maison existante

L’aménagement d’une cave ou sa rénovation est un travail de rénovation relativement peu coûteux, car il n’est souvent pas nécessaire de construire à l’extérieur, mais plutôt d’isoler et de cloisonner les différents espaces.  Et comme il ne s’agit pas d’un espace de vie qui doit être rapidement habitable, il peut être réalisé à un rythme tranquille. Aussi, souvent, l’aménagement d’un sous-sol est un projet que les propriétaires peuvent réaliser eux-mêmes.

A propos d’isolation, vous devriez consultez tous les aides possibles pour l’aménagement de votre espace. Suivez le guide pour tout savoir sur la loi Pope.

Qu’est ce que la Loi Pope ?

La France est en pleine période de transition énergétique depuis plusieurs années, et encore plus depuis la crise du Covid-19. L’Etat finance diverses aides aux particuliers et entreprises qui désirent faire rénover leur logement de façon plus respectueuse de l’environnement.

La prime à l’énergie initiée par la loi POPE apporte une aide financière aux particuliers qui réalisent des travaux de rénovation énergétique et thermique de leur résidence principale ou secondaire. Concrètement, elle encourage les fournisseurs d’énergie et de combustibles à inciter leurs clients à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

La conversion d’un sous-sol en vaut-elle la peine financièrement ?

La viabilité financière d’une conversion d’une cave dépend du coût des travaux par rapport à la valeur des propriétés locales. Il est presque toujours financièrement judicieux d’ajouter une surface inférieure au rez-de-chaussée dans les zones à forte valeur ajoutée, comme le centre de Londres et d’autres centres urbains recherchés. Ailleurs, le potentiel de valeur ajoutée doit faire l’objet d’une analyse plus approfondie. Les agents immobiliers devraient être en mesure de vous donner une indication de la valeur de l’espace au mètre carré dans votre quartier.

N’oubliez pas qu’un espace de vie en sous-sol de bonne qualité, bien éclairé et donnant directement sur le jardin arrière, vaudra beaucoup plus qu’une cave sombre et aménagée, avec une hauteur de plafond réduite. Il est également important de tenir compte de la valeur plafond de l’emplacement : n’oubliez pas que la plupart des zones suburbaines, et en particulier les domaines, ont une valeur maximale qu’il est très difficile de dépasser, quelles que soient les améliorations que vous apportez.

Si vous comparez l’aménagement d’un loft à la transformation d’un sous-sol, il est utile de savoir qu’une simple transformation de cave coûte à peu près la même chose, mais que la création d’un sous-sol à partir de zéro représente presque le double du montant par m². Cependant, vous pouvez peut-être créer plus d’espace utile avec un sous-sol qu’avec une conversion de loft.

Les étapes de l’aménagement d’un sous-sol

Préparer un plan d’aménagement 

Avant d’entreprendre l’aménagement d’un sous-sol, un propriétaire qui fait ses propres travaux doit d’abord élaborer un plan de construction de sous-sol bien pensé. Pour l’aider à formuler un plan de construction de sous-sol, le propriétaire doit évaluer soigneusement l’état du sous-sol existant de sa maison et le type d’espace habitable qu’il souhaite obtenir dans le sous-sol fini. Souvent, lors de l’aménagement d’un sous-sol, les équipements mécaniques tels que les chauffe-eau, les fourneaux et les réservoirs d’eau et d’huile devront être déplacés. Une planification minutieuse permet de réduire au minimum certains de ces déplacements.

Gestion des arrivées et sorties d’eau

Lors de l’aménagement d’un sous-sol, le propriétaire doit également tenir compte des problèmes d’eau ou d’humidité qui existent ou pourraient exister dans le sous-sol. Des drains de périmètre peuvent être nécessaires. En outre, les murs extérieurs et intérieurs en béton du sous-sol peuvent devoir être scellés.

Si une salle de bain ou un sortie d’eau doit être installé, la plomberie devra être soigneusement étudiée, en particulier si la maison est équipée d’un système septique privé. Un système de pompage des eaux usées peut être nécessaire et, dans ce cas, une partie du sol en béton existant devra peut-être être enlevée pour laisser de la place aux conduites d’évacuation et au système de pompage.

Gestion de l’éclairage

L’éclairage est un autre aspect important de l’aménagement d’un sous-sol. Nous recommandons fortement dans la mesure du possible l’installation d’une lumière naturelle peut être installée, via l’installation de fenêtres. En plus de laisser entrer la lumière, les fenêtres ajoutent du caractère au sous-sol aménagé. En outre, les plafonniers doivent également être inclus dans les plans du sous-sol aménagé, et plus il y en a, mieux c’est. 

La hauteur des plafonds est une autre préoccupation majeure lors de l’aménagement des sous-sols. Les propriétaires choisissent souvent d’opter pour des plafonds bas, mais ces derniers peuvent réduire considérablement la hauteur du plafond s’ils ne sont pas soigneusement planifiés. Un plafond à parois sèches peut préserver une plus grande hauteur de plafond et donner un meilleur aspect au sous-sol, mais il faudra également prévoir avec soin les points d’accès aux vannes et aux siphons de la cuisine et de la salle de bains.

Gestion de l’électronique

Les sous-sols aménagés comprennent souvent des systèmes de home-cinéma. Une attention particulière doit être accordée au câblage électrique des systèmes de home-cinéma du sous-sol. Outre le câblage électrique, il y a le câblage des haut-parleurs et le câblage des Cat-5 qui sont généralement nécessaires pour un système de cinéma maison de qualité.

Avec un plan de rénovation bien pensé, un sous-sol aménagé peut être un atout majeur pour votre maison, tant en termes d’utilisation personnelle que de valeur de revente. En abordant d’emblée les points clés tels que les problèmes d’eau et d’humidité du sous-sol, ainsi que les problèmes d’éclairage et de hauteur des plafonds, vous pouvez vous assurer d’obtenir le sous-sol fini dont vous rêvez.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone