Les aliments du futur : du gazon dans nos steaks ?

©zigazou 76

Des chercheurs néerlandais travaillent sur un steak fabriqué à base de gazon et des scientifiques chinois mettent au point une technique pour cultiver des fruits et légumes dans l’espace. Explications.

La société néerlandaise Nizo Food Research est en train de plancher sur un steak fabriqué à base de gazon. L’idée est d’isoler les protéines contenues dans l’herbe, pour ensuite les réunir et obtenir une texture proche de celle de la viande.

En broyant de grandes quantités d’herbe et en travaillant le jus de protéine, les chercheurs sont parvenus à rendre digeste les acides aminés du gazon qui, d’ordinaire, ne peuvent pas être assimilés par le corps humain. Ils se sont aperçus que le gazon contient de nombreux éléments nutritifs pour l’organisme et que les protéines d’herbe sont même plus nourrissantes que celle du maïs ou du soja.

Cette innovation qui, pour l’instant, ne concerne que les porcs pourrait s’avérer par exemple extrêmement bénéfique pour lutter contre la déforestation en Amazonie. Et elle pourrait ravir les végétariens.

©Ghusse

Des fruits et légumes dans l’espace

La presse officielle chinoise a annoncé le mois dernier la découverte d’une méthode permettant de cultiver des fruits et des légumes dans l’espace. Des expériences auraient permis de créer un système pour faire pousser des végétaux sans apport d’eau ni d’oxygène. Une technique a priori destinée aux astronautes chinois qui partiront en missions sur Mars ou sur la Lune. Mais rien ne nous dit que la Chine n’est pas en train d’inventer un nouveau business pour exporter sur Terre des légumes Made in Mars. On imagine déjà le bilan carbone de ces aliments livrés par fusée…

 

Cette chronique « Bonne Nouvelle » a été diffusée le lundi 7 janvier 2013 sur Europe 1. A partir du mois de février, vous pourrez relire tous les jours sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

 

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.