Alimentation : les bons plans anti-gaspillage

Un supermarché jette en moyenne 20 kg de nourriture comestible par jour, mais les mentalités évoluent et de nombreuses enseignes commencent à mettre en place des plans anti-gaspillage. Des applications nous aident même dans cette démarche responsable.

1

Vous avez sûrement déjà entendu parler des supermarchés qui, au lieu de donner les aliments périmés ou amochés, préfèrent les jeter pour des raisons d’hygiène, et les asperger de produits toxiques afin que personne ne les mange. Mais cette période est peut-être bientôt révolue, grâce à toutes les mesures mises en place par les magasins pour limiter le gaspillage alimentaire. En voici quelques unes :

  • Carrefour et son plan Antigaspi

En 2013, Carrefour a mis en place une politique stricte en matière de gaspillage alimentaire. Depuis, on transforme les invendus. Les fruits et légumes abîmés deviennent des salades, les poissons sont découpés en filets ou mixés en soupes, et les inconsommables sont transformés en compost.

Le mois dernier, l’enseigne a modifié les dates de consommation de centaines d’aliments. Les produits d’épicerie et les produits frais ont vu leur date limite d’utilisation optimale (DLUO) s’allonger, et les condiments ont même vu leur date de péremption disparaître.

  • Quoi ma gueule ? : le collectif qui démocratise les fruits et légumes moches

-wikipediaLes fruits et légumes hors calibre ou difformes, autrefois jetés, sont désormais commercialisés 30% moins chers que leurs beaux semblables grâce au collectif Gueules cassées. Intermarché a lancé en 2014 une campagne télévisée pour sensibiliser les consommateurs au sort des légumes moches. Ils ont également lancé une gamme de jus et de soupes de fruits et légumes moches. Ces aliments à la beauté intérieure sont désormais les stars des rayons de multiples enseignes françaises.

  • Zéro-Gâchis : l’appli qui recense les aliments bradés des supermarchés

Plusieurs magasins se sont associés à des étudiants afin de créer le concept du Zéro-Gâchis. Le principe est simple, les supermarchés regroupent dans un rayon les produits proches de leur date de péremption, qui sont également recensés sur l’application. Au consommateur de parcourir les listes de ses magasins préférés afin de trouver les bonnes affaires, et de se rendre sur place pour les acheter jusqu’à 70% moins cher. Les distributeurs sont également ravis car le nombre de produits invendus diminue de 90%.

  • Chez vous, c’est aussi possible d’éviter le gaspillage grâce à l’appli Checkfood

N’oubliez plus les produits planqués au fond du placard, grâce à Checkfood. Une fois vos courses terminées, il vous suffit de scanner les codes-barres de vos produits à l’aide de votre smartphone, de renseigner leur date de péremption et celui-ci se chargera de vous rappeler lorsqu’un aliment s’en rapproche. Deux options s’offrent alors à vous, soit vous le mangez, soit l’appli trouve pour vous l’oeuvre de charité la plus proche afin de donner votre nourriture. Dans tous les cas, vous faites le bon choix.

  • Chez nos voisins belges, le gaspillage alimentaire n’est plus qu’un lointain souvenir

Au pays plat, de nombreuses villes ont décidé de réagir en obligeant les supermarchés à donner leurs invendus aux associations d’aide alimentaire. Et si un magasin a le malheur de refuser, il est sanctionné. En effet, leur permis d’environnement, l’équivalent du permis d’exploitation permettant aux enseignes de s’installer en ville, ne sera pas renouvelé s’ils désobéissent. Bravo la Belgique !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Apprentie journaliste à l'Université de Liège en Belgique, amoureuse des chats, experte en rien mais passionnée par tout. Soucieuse de l'environnement, elle a posé ses valises chez Néoplanète.