Aide et Action et la Journée mondiale de l’eau

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau, voici un communiqué de l’association Aide et Action.

Chaque année, 4 millions de personnes dans le monde meurent de maladies liées au manque d’eau ou à sa mauvaise qualité. Chaque jour, 6 000 enfants sont victimes de la consommation d’une eau non potable. Entre 8 et 10 milliards d’habitants peupleront la planète en 2050, doublant les besoins en eau (source : ONU). Aide et Action, ONG de développement par l’éducation, conçoit et met en œuvre des projets, comme en République Dominicaine ou au Sénégal, pour renforcer les liens entre accès à l’eau et qualité de l’éducation.

Cascade
Creative Commons License photo credit: from eye to pixel

Au-delà des problématiques de survie (zones désertiques, catastrophes naturelles…), l’accès à l’eau peut être un frein à la scolarisation. Les maladies liées à l’utilisation d’une eau insalubre désorganisent les sociétés (enfants malades, enseignants absents…). Le fait de parcourir une grande distance pour l’accès à l’eau conduit parfois les enfants à arriver en retard à l’école ou à abandonner l’école et enfin, le prix de l’eau, en cas de manque, peut amputer les budgets familiaux, au détriment de l’éducation.

En République Dominicaine, Aide et Action a accompagné, en 2008, la construction d’un aqueduc d’eau potable, qui permet aujourd’hui un accès à l’eau potable à 700  familles de Guayabo et de La Meseta (zone frontalière). Les filles sont ainsi déchargées de la corvée de puisage d’eau, frein à leur scolarisation. Le projet a appuyé la création de 100 latrines et la formation de responsables communautaires à la sauvegarde, l’administration et l’entretien des infrastructures. Les enseignants n’ont pas été oubliés, afin qu’ils puissent aborder le sujet avec leurs élèves, à l’aide d’un matériel pédagogique conçu à cet effet. C’est ainsi toute la communauté qui s’est approprié la préservation de la ressource (projet co-financé par l’Union Européenne en 2008). En 2009 et 2010, Aide et Action continue d’approfondir son programme de sensibilisation et de formation auprès de la communauté (enfants, familles, enseignants, responsables communautaires, etc.).

Le projet en vidéo

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=PfQU3wsIHZM&feature=PlayList&p=3FA9AF9FBE879C61&index=1[/youtube]

Au Sénégal, sur les 5.795 écoles élémentaires recensées en 2005 (source annuaire statistique du Sénégal 2005), 58.1% n’ont pas d’eau, 44.8% n’ont pas de blocs sanitaires, 81.6% sont sans électricité et seulement 70,8% disposent de clôtures. Le projet d’Appui à la Promotion de l’Assainissement et la promotion de l’hygiène (2008-2010) d’Aide et Action cible les populations régions de Kolda et Sédhiou (Casamance). L’intervention intègre la réalisation d’ouvrages d’assainissements (édicules publics et des latrines familiales, puisards et bacs à laver) en milieu communautaire et scolaire. Il comprend également un volet formation des enseignants pour installer chez les élèves et la communauté des attitudes et comportements positifs par l’introduction dans les apprentissages  scolaires de compétences de vie courante liées à la citoyenneté, à l’hygiène de l’eau, à l’assainissement, à l’environnement (projet co-financé par le Ministère français des affaires étrangères et européennes).

Comme on le voit à travers ces deux exemples, l’éducation de base est nécessaire pour connaître les bonnes pratiques d’utilisation de l’eau et pour les règles d’hygiène. Elle est également indispensable pour que chacun puisse trouver des alternatives, opérer des choix et améliorer son quotidien. L’éducation pour une meilleure gestion de l’eau passe plus particulièrement par la sensibilisation des populations à son utilisation, à l’hygiène et à la santé (élèves, enseignants, cadres des systèmes éducatifs..). Elle intègre aussi la participation communautaire pour une gestion efficace des ressources. Aide et Action inscrit ses programmes de gestion de l’eau dans une perspective globale d’éducation au développement durable pour une meilleure utilisation des ressources de la planète.

A propos d’Aide et Action :
L’association Aide et Action a été créée en 1981. Organisation de solidarité internationale pour le développement elle est présente dans 22 pays, en Afrique, en Asie, en Amérique Latine – Caraïbes et en Europe. Au travers de 120 programmes, Aide et Action, avec ses partenaires, contribue à l’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation de plus cinq millions d’enfants et d’adultes. Agréée par le Comité de la Charte pour un don en confiance, Reconnue d’utilité publique, Aide et Action est soutenue par près de 65 000 parrains et donateurs. Agréée par le Ministère français de l’éducation nationale, Aide et Action agit pour un monde où la dignité est assurée pour toutes et tous, grâce à l’éducation, levier du développement humain. Libre de toute attache politique et religieuse, notre engagement et nos actions sont fondés, avant tout, sur les valeurs de liberté, respect, solidarité, équité, intégrité.
www.aide-et-action.org

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone