Ah, qu’elle est verte, ma rentrée !

Cet article est extrait du numéro d’été de NEOPLANETE.

Être écolo à l’école, ce n’est pas seulement bien choisir ses fournitures scolaires, c’est aussi adopter certains réflexes quand on fait ses courses de la rentrée.

Papier recyclé, stylos rechargeables, trousses en coton bio… Aujourd’hui, si l’on trouve, dans les rayons des magasins, un plus vaste choix de fournitures scolaires vertes, il faut ouvrir son portefeuille : selon l’association France Nature Environnement, en 2010, elles coûtaient deux fois et demie plus cher que les premiers prix. Pourtant, le marché séduit les consommateurs : les producteurs et les distributeurs – comme E.Leclerc, avec sa gamme Esquisse Vert – s’y sont lancés et, désormais, les fabricants s’y mettent aussi. « Lors de la dernière rentrée scolaire, nous avons créé des trousses et des cartables pour Petit Bateau et Pilot, explique David Bouvet, fondateur-directeur de Coq en Pâte Éditions, un site d’accessoires éthiques. C’est important que les grandes marques s’investissent dans ce genre de produits car elles pourront convaincre un plus large public. Avec l’offre qui augmente, les clients auront la possibilité de choisir. »

Et la demande est là : selon une enquête réalisée par www.consoglobe.com, un site de conseil en consommation durable, l’impact environnemental des fournitures scolaires arrivait en deuxième position des critères d’achat (avec 34,4 % de sollicitation), après l’aspect financier (57,9 %). Il faut dire que le budget de la rentrée est conséquent : 175,33 € pour un élève de 6e en 2010, dixit Familles de France. Pour pallier la hausse des coûts, le ministère de l’Éducation nationale a gelé le prix de vingt-neuf produits essentiels, dont seuls 20 % répondent à des critères écolo pour ConsoGlobe ! Le reste est tourné vers le plastique, le jetable et le non-recyclé.

Dans la cour des fournitures écolo, au-delà des produits verts, d’autres moyens existent pour réduire l’empreinte écologique de votre rentrée. Première étape : rassemblez stylos, règles et autres compas encore en bon état pour les réutiliser. Si vous désirez remettre au goût du jour vos anciens cartables, trousses et classeurs, personnalisez-les en les customisant. Si vous décidez d’en changer, plusieurs options s’offrent à vous. Préférez la qualité et la solidité pour ne pas avoir à les racheter. Optez pour des fournitures en vrac, souvent moins emballées, et des articles en matériaux recyclables et rechargeables. Réunissez d’autres parents pour effectuer des achats groupés, c’est idéal pour faire baisser les prix – surtout sur Internet pour les frais de port – et les émissions de CO2 liées au fret.

Grâce aux sites tels que www.2xmoinscher.com ou www.amazon.fr, vous trouverez des livres, des ordinateurs et des vêtements d’occasion. Privilégiez les classeurs pour n’utiliser que le papier nécessaire et récupérez les pages vierges d’anciens cahiers pour vos brouillons. Si vous souhaitez une rentrée solidaire, n’oubliez pas le Kit Plio, de Handicap International, à 5 €, qui permet de recouvrir livres et cahiers ! Enfin, favorisez les produits en bois, plutôt que ceux qui sont en plastique. Et parce que les petits écoliers ont droit à un bon goûter, pensez aux aliments bio, sans résidus chimiques : fruits, biscuits ou pain chez Naturalia, Biocoop ou dans certaines grandes enseignes, à ranger dans une jolie boîte, avec une gourde au fond du cartable !

Cet article est extrait du numéro d’été de NEOPLANETE.

Découvrez plus d’infos sur http://petitvert.fr/

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone