Que serait la vie sans les abeilles ?

flickr abeilles

Cette chronique « Environnement » a été diffusée mardi 2 juillet 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

La chaîne de supermarché américaine Whole Foods a créé le buzz la semaine dernière. Cette société de grande distribution, spécialisée dans le bio et le commerce équitable, a voulu montrer à quoi ressembleraient ses étalages si les abeilles venaient à disparaître. Elle a donc publié deux photos très ludiques : sur la première on voit un de leur magasin à Providence (dans le tout petit Etat du Rhode Island) rempli de fruits et légumes de toutes sortes. Sur la deuxième, la moitié de ce même rayon est vide, la plupart des rayons l’étant d’ailleurs, et il ne reste quasiment plus rien. Si l’on s’amusait à jouer aux jeux des différences, on pourrait y rester des heures…

Justement, le résultat de cette expérience est sans équivoque. Sans les abeilles, qui sont les acteurs principaux de la pollinisation, sur les 453 produits proposés quotidiennement par le magasin, il n’en resterait plus que 237 (poires, pomme de terre, cerise, et pleins d’autres denrées risqueraient de disparaître). Autrement dit, sans cet insecte si important pour notre écosystème, on perdrait près de 52% de nos récoltes ! Dans une interview accordée au  journal le Monde, Eric Mader, le directeur adjoint de la Xerces Society, une ONG qui protège les abeilles précise l’importance des pollinisateurs, déclare : « Ils sont un maillon essentiel de notre chaîne alimentaire. Plus de 85 % des espèces végétales de la terre, dont beaucoup composent les aliments les plus nutritionnels de notre alimentation, exigent des pollinisateurs pour exister. »

Pourtant, nous continuons à assister à un déclin alarmant de ces populations ». On observe la diminution des abeilles depuis les années 90, mais ce n’est que depuis 2006 que l’on se rend compte que la situation est devenue alarmante. Et particulièrement aux Etats-Unis où, selon les régions, les colonies d’abeilles ont déjà chuté de 30 à 90 %. Mais même si l’on ne se préoccupe pas encore assez d’elles, quelques actions pour leur survie sont mises en place : il y a quelques mois, par exemple, Bruxelles interdisait l’utilisation de trois insecticides pour une durée de deux ans et tout ça afin de préserver les abeilles d’Europe ! [audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/07/L-abeille-cet-animal-vital-pour-l-Homme-124241365-1.mp3|titles=L-abeille-cet-animal-vital-pour-l-Homme]

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.