A 89 : Des abris artificiels pour protéger les chauve-souris

Alors que 22 000 chauve-souris sont en voie d’expulsion des jardins botaniques de Sydney, en Australie, certaines de leurs cousines françaises sont elles en voie de réhabilitation dans le Rhône. Pour compenser les habitats de ces mammifères volants détruits par le chantier d’une autoroute, deux galeries artificielles sont en cours de construction. Une excellente initiative pour ces petites bestioles menacées d’extinction, d’autant plus que 2011 a été décrétée année de la chauve-souris par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Loin de leur image de suceurs de sang voraces, les chauves-souris sont des animaux au rôle écologique primordial à protéger. Sur les 34 espèces de chiroptères que compte la France, 29 sont répertoriées dans la région Rhône-Alpes et 12 d’entre-elles sur l’A 89 dont la Barbastelle, l’une des espèces les plus importantes du pays.

Découvrez pourquoi il est important de sauvegarder les chauve-souris avec Daniel Ariagno, spécialiste mammifère et membre de la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (Frapna 69)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/Daniel-Ariagno-Pourquoi-est-il-important-de-sauvegarder-les-chauve-souris.mp3|titles=Daniel Ariagno – Pourquoi est-il important de sauvegarder les chauve-souris]

Pourquoi sont-elles en voie de disparition ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/Daniel-Ariagno-Pourquoi-sont-elles-en-voie-de-disparition.mp3|titles=Daniel Ariagno – Pourquoi sont-elles en voie de disparition]

Les chauve-souris ne sont pas à mettre à la porte de leur maison sous prétexte de la construction d’une autoroute: elles en ont besoin pour vivre et jouer leur rôle de mangeurs d’insectes ravageurs dans la nature. La société Autoroute du Sud de la France (ASF) travaille donc main dans la main avec la Frapna 69 pour les sauvegarder dans le cadre des travaux de construction de la section Balbigny (Loire) / La Tour-de-Salvigny (Rhône) de l’autoroute A89.

Quel danger représente la construction d’une autoroute pour les chauve-souris ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/Daniel-Ariagno-Quel-danger-represente-la-construction-d-une-autoroute-pour-les-chauve-souris.mp3|titles=Daniel Ariagno – Quel danger represente la construction d une autoroute pour les chauve-souris] Construire des abris artificiels pour accueillir les chauve-souris, oui, mais pas n’importe comment ! Avant le début des travaux de l’A89, les membres de la Frapna ont ausculté les arbres avec un endoscope pour repérer ceux qui hébergeaient les chauve-souris avant qu’ils ne soient coupés pour récupérer ces dernières. Daniel Ariagno a ensuite conçu les plans des deux galeries, réalisées par les ingénieurs d’ASF.

En quoi consistent ces deux galeries artificielles ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/Daniel-Ariagno-En-quoi-consistent-ces-deux-galeries-artificielles.mp3|titles=Daniel Ariagno – En quoi consistent ces deux galeries artificielles]

Attention, les emplacements de ces galeries n’ont pas été choisis au hasard. L’une est située au pied du viaduc de Goutte Vignola à Saint Marcel L’Eclairé et la seconde dans le Haut Boussivre à côté de Tarare. Deux lieux proches d’un site d’hibernation et d’un territoire de chasse. Enterrées, les structures en béton respectent les besoins des chauves-souris : températures basses et stables, fort taux d’humidité et beaucoup de calme.

De quoi sont composées ces galeries ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/Daniel-Ariagno-De-quoi-sont-composees-ces-galeries.mp3|titles=Daniel Ariagno – De quoi sont composees ces galeries]

Le but est que les chauve-souris hibernent et se reproduisent

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/Daniel-Ariagno-Le-but-etant-que-les-chauve-souris-hibernent-et-se-reproduisent.mp3|titles=Daniel Ariagno – Le but etant que les chauve-souris hibernent et se reproduisent]

Les travaux des deux abris sont bientôt achevés. Cette opération, première pour le secteur autoroutier, reste expérimentale mais la visite de papillons et de fouine dans l’une de ces galeries laisse un bon présage… Les premières chauve-souris devraient y poser leurs ailes dès cet été avant de recevoir la visite de la Frapna qui les identifiera et les comptabilisera tandis qu’ASF poursuivra ses projets pour protéger ces charmantes bêtes si bénéfiques à la biodiversité.

Philippe Charaven, responsable environnement au sein d’ASF, explique quels sont les autres projets pour protéger ces mammifères nocturnes.

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/Philippe-Chavaren-Les-autres-projets-d-ASF-pour-proteger-les-chauves-souris.mp3|titles=Philippe Chavaren – Les autres projets d ASF pour proteger les chauves-souris]


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.