Les 8 bonnes astuces pour passer au zéro déchet dans votre cuisine

Le mouvement #plasticfreejuly est au coin de la rue et cette année : c’est décidé ! On se met au vert, au naturel et au zéro déchet ! Comment réduire l’utilisation de plastique et production de déchets non recyclables et à usage unique ?

Nous partageons avec vous nos 11 astuces faciles et efficaces pour vous permettre de réussir à être plus proche du zéro déchet en cuisine. Diminuer son empreinte écologique sera un jeu d’enfant et vous serez plus en phase avec vos valeurs sans déranger votre rythme et vie quotidienne. Allez-y étape par étape et vous allez réussir facilement !

  •  Choisir soigneusement les emballages de vos courses

Lors de vos courses, choisissez systématiquement les produits emballés dans des bocaux en verre (impact neutre et recyclable à l’infini), et évitez d’utiliser des emballages plastiques. Deux exemples faciles : les petits pots de yaourts ou encore de lait que vous trouverez maintenant en carton sans aluminium. Idem pour les aliments secs, comme les lentilles, les pâtes ou encore le riz. Vous devriez pouvoir les trouver dans des emballages en carton (biodégradable en 6 mois) ou mieux encore, en vrac.

  •  Employer des tissus enduits à la cire d’abeilles

Évitez le film plastique et l’aluminium pour tout emballer ou de recouvrir vos assiettes et bols. Essayez le tissu enduit à la cire d’abeilles. Cet emballage alimentaire naturel permettra de facilement recouvrir vos bols, emballer les aliments et les préparations culinaires. Le grand avantage de cette solution écologique : il est lavable, donc réutilisable et durable.

  •  Sac à pain

On ne compte plus le nombre de fois où l’on jette ce bout de pain desséché le lendemain, alors que bien emballé il serait encore bon avec un peu de beurre ou de confiture. La solution : le sac à pain. Au-delà d’éviter l’emballage à la boulangerie (bien qu’en papier), il conservera votre pain comme vous le souhaitez pendant plusieurs jours.

  •  Passer à l’essuie-tout réutilisable

Avec 14 rouleaux de papier d’essuie-tout utilisés chaque mois par foyer, les feuilles s’empilent vite. En optant pour un essuie-tout lavable, vous allez pouvoir vous éviter cet encombrant paquet parmi vos courses. Les essuie-tout lavables ont l’avantage d’être plus épais que les feuilles basiques, et absorbent ainsi plus. Un passage en machine, vous reclipsez et c’est reparti. Une économie directe pour vous de plus de 100€ par an et plus de 9000 feuilles d’essuie-tout en moins dans la nature.

  •  Boire de la bonne eau du robinet

Cela peut paraître une évidence, mais sachez qu’en France on boit plus de 125 litres d’eau embouteillée par an et par personne. Un équivalent de plus de 8 milliards de litres d’eau par an et donc autant de bouteilles. Au final de quoi faire plus de 25 fois le tour de la Terre si on alignait ces bouteilles debout bout à bout. Pour réduire ce déchet inutile, optez pour une belle carafe d’eau avec un filtre à charbon activé pour une eau encore plus saine. Concernant les amateurs d’eau gazeuse, à raison d’un litre d’eau par jour, vous devriez opter pour une machine afin de la faire vous-même. Le gaz et la machine seront amortis au bout de deux mois, ce seront autant d’économie par la suite. 

  •  Opter pour des capsules à café rechargeables

Plus de 70% des foyers en France sont équipés d’une machine à espresso. Plus de 5 milliards de capsules à café vendues en France et la plupart finissent à la poubelle. Certes, certaines sont recyclées, certes il y a des capsules végétales compostables, mais plus de 80% d’elles viennent se rajouter à nos montagnes de déchets. Une façon très zéro déchet et économique de palier à ce problème est de s’équiper de capsules rechargeables.

  • Acheter le thé en vrac

Bien que souvent vendus dans une boite en carton, les thés en sachet sont systématiquement emballés individuellement dans un sachet plastique. De surcroît, le thé lui-même est dans un sachet à usage unique, à 95% en nylon ou polypropylène (aussi communément appelé PET). Les sachets, à cause de l’eau bouillante libèrent de nombreux microplastiques

 que vous allez boire. Au-delà de votre santé, le coût environnemental est désastreux. 

Acheter un thé en vrac et le laisser infuser dans un infuseur individuel ou dans votre une gourde à infusion résout le problème. De plus l’acheter en vrac vous permettra de toucher du thé de meilleure qualité avec des goûts plus soyeux. 

  •  Composter

Nous produisons, par personne, environ 354kg de déchet ménager par an. En 10 ans cela représente une baisse de 5% environ par habitant. Toutefois sachez qu’environ un tiers de vos déchets sont compostables. Que ce soit vos coquilles d’œufs, les restes du repas ou les pelures de vos fruits et légumes, vous pouvez les garder séparément pour les composter. De nombreuses mairies vous proposent les outils nécessaires gratuitement ainsi que pour les copropriétés. 115kg de déchets en moins par habitant par an, c’est toujours ça de moins dans les incinérateurs et d’utilisation énergétique en moins.

Alors, on se lance quand ?

Les 8 astuces présentées vous aideront à démarrer dans le zéro déchet. Tout ceci se fait réellement simplement sans même que vous ayez à changer vos habitudes. Bien entendu faire les huit points d’un coup, sera comme effectuer un sprint pour réussir un marathon. Allez-y étape par étape, point par point. Si vous voyez qu’un point vous complique trop la vie, arrêtez et essayer le point suivant. Bon courage ! 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone