Du venin et des champignons pour rester en bonne santé

Zanne_di_vipera - googleLes champignons sont très bons en sauce, mais la bonne nouvelle, c’est qu’ils peuvent aussi nous guérir ! 

Des-champignons-et-du-venin-pour-se-sentir-bien-124590115

 

 

Version écrite de la chronique

Une chercheuse française, Sylvie Rapior, a recensé leurs propriétés curatives en s’intéressant à travers la cuisine asiatique à leurs vertus thérapeutiques. Comme le shiitake, qui ralentit le vieillissement et stimule le système immunitaire, ou le maitake qui abaisse la tension artérielle et réduit le stress.

Et c’est utilisé en médecine ?

Cela commence ! En 2013, plus d’une centaine de brevets ont été déposés concernant par exemple la cordycépine, molécule extraite du cordyceps, un champignon parasite d’une petite chenille qui agit sur la prolifération cellulaire et était déjà utilisé contre le cancer dans les hôpitaux asiatiques. D’ailleurs en 1994, une étude japonaise a montré que des personnes atteintes du cancer de la prostate ont 20% de plus de chance de vivre encore cinq ans s’ils consomment du shiitake. Les champignons nous ouvrent donc des voies très intéressantes, tout comme les venins.

Les venins de serpent ?

Ça fait pas mal de temps que l’on connait leurs vertus, mais les recherches se développent. Une étude de la start-up Smartox Biotechnology et du groupe Sanofi montre que les venins d’araignée, de scorpion, et de serpent contiennent des molécules capables de bloquer ou d’activer des récepteurs des cellules nerveuses impliqués notamment dans le mécanisme de la douleur ou du système immunitaire. Des traitements existent déjà et d’autres sont en cours de développement, comme un médicament contre l’hypertension fabriqué à partir du venin du serpent Bothrops jararaca. Des avancées en médecine très prometteuses, qui prouvent une fois de plus les services que nous rendent les animaux. Donc je ne veux pas vous empoisonner la vie, mais arrêtons d’écraser les araignées ou de tuer les serpents !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 12 mars  2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.