Unis contre les réunions

3D_Bar_Graph_Meeting - googleGrande nouvelle pour tous ceux qui travaillent, puisque les réunions tardives pourraient bientôt disparaitre.

Reunions-avant-l-heure-c-est-pas-l-heure-et-124578055

 

 

Version écrite de la chronique

On commence à faire de vrais efforts, comme dans ces 16 grands groupes français, dont Carrefour, France Télécom, Allianz, qui se sont engagés à ne plus organiser de réunions avant 9h du matin ou après 18h, à ne plus envoyer de mails ou passer d’appels professionnels en dehors des heures de bureau, et à veiller à ne pas déranger leurs employés pendant leurs congés. Ces règles font parties de la charte « Quinze engagements pour l’équilibre des temps », créée par le ministère des Droits des femmes, celui de la Famille, et l’Observatoire de la parenté en entreprise.

Enfin, car les réunions ne sont pas toujours si efficaces que ça

La start-up Perfony a d’ailleurs calculé qu’un cadre passe en moyenne 16 ans de sa vie en réunion ! En plus, les trois quarts d’entre eux les considèrent comme une perte de temps car elles manquent en général de préparation et ceux qui y participent n’y prêtent donc pas grande attention. Aux USA, il est estimé que ces réunions inefficaces coûtent 37 milliards de dollars chaque année ! Alors, il y a des solutions pour rendre les gens plus attentifs, comme par exemple faire les réunions debout, comme c’est le cas à Europe 1.

Supprimer les réunions tardives permet aussi de passer plus de temps avec ses enfants

Bien sûr c’est le but, nous aider à nous occuper plus et mieux de nos enfants sans culpabiliser vis-à-vis de son boulot. Mais cette charte est aussi une bonne nouvelle pour ceux qui n’ont pas d’enfant parce que, après tout, on a tous le droit d’avoir une vie en dehors du travail !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce jeudi 27 février 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.