Smartphones : trois journées pour décrocher

Notel - googleIl ruine les dîners entre amis, vous dérange aux pires moments, et vous réveille à six heures le dimanche matin. Non, ce n’est pas cet oncle un peu lourd, mais… le téléphone portable.

Smartphones-trois-jours-pour-decrocher-124469599

 

Version écrite de la chronique

C’est un véritable fléau. Surtout chez les jeunes, qui ne redressent plus la tête que pour traverser la rue, et encore. D’ailleurs, les journées mondiales sans téléphone mobile se tiennent de demain à samedi. C’est un sacré pari, alors pourriez-vous tenir jusqu’au weekend sans décrocher ou textoter ?

C’est plus qu’un pari, c’est impossible !

Malheureusement, il est effectivement très difficile de s’en passer. Saviez-vous qu’il y plus de portables sur Terre que de brosses à dents ? 5,1 milliards de personnes en possèdent au moins un, et beaucoup d’entre nous, sans même s’en rendre compte,  deviennent accros. Vous faites par exemple peut-être partie des 40% qui répondent aux toilettes, ou des 15% qui décrochent pendant l’amour ? Sympa pour la ou le partenaire de galipettes, même en kit mains libres !

Mais alors quelle est la bonne nouvelle ?

Tout d’abord,pas de panique,nous allons apprivoiser ce nouveau moyen de communication et apprendre à nous en passer, à mieux le gérer. La bonne nouvelle c’est qu’iln’y a pas de preuve aujourd’hui de ses effets néfastes sur la santé, croisons les doigts pour l’avenir. En revanche, les smartphones pourraient aider à combler le trou de la Sécu. Une étude du cabinet PwC montre que l’utilisation d’applis dédiées à la santé pour contrôler son diabète, son rythme cardiaque, etc… permettrait d’économiser 11,5 milliards d’euros d’ici 2017 ! Comme quoi, les portables peuvent être bons pour nous, à condition de s’en servir raisonnablement, bien sûr. Petite chiffre pour finir : il y a quand même 12% des gens qui téléphonent sous la douche !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 5 février 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.