La recette d'Emilie :

3 glaces véganes pour fondre de plaisir

C’est l’été, la saison des plaisirs givrés en fin de repas ! Mais pas question de zapper les habitudes saines donc voici pour vous 3 glaces originales végétaliennes, tirées de l’ouvrage « 25 glaces vegan » de Marie Laforêt, publié aux éditions La Plage

Pourquoi ces glaces vegan ?

25GV couv webMoins grasses et moins sucrées que les glaces de vos supermarchés, elles raviront à la fois les intolérants au lactose ainsi qu’à ceux qui pensent en ce moment à leur maillot de bain. En remplaçant le sucre par du sirop d’agave, et les produits d’origine animale par des purées d’amande, de pistache ou des crèmes de riz et de soja, Marie Laforêt, (auteur du blog 100 % Végétal à découvrir d’urgence si ce n’est déjà fait !), offre 25 alternatives originales aux glaces traditionnelles. Napolitain glacé, bûches vanillées, cônes pralinés, barres glacées coco et chocolat noir… Elle ne vous laissera pas galérer dans votre cuisine grâce à ses explications sur le matériel et les ustensiles indispensables à la conservation et à la préparation des crèmes glacées, avec ou sans sorbetière.

Voici 3 glaces sélectionnées pour vous…

Paletas concombre-mojito

Paletas_concombre_mojito
Crédit photo Marie Laforêt

Le saviez-vous ?

Paleta est le mot espagnol désignant un bâtonnet glacé. Les paleterias sont les boutiques où l’on vend ces glaces aux couleurs et parfums très variés, venues du Mexique mais aussi très populaires en Californie. Les paletas sont plus que des simples glaces sur bâtonnets. Chaque paleteria propose ses propres mélanges créatifs et originaux.

Marie Laforêt vous propose ici de créer votre glace artisanale en associant le citron vert à la menthe et au concombre pour un effet très rafraîchissant.

Pour environ 10 glaces

300 ml d’eau
130 g de concombre
4 c. à s. de jus de citron vert pressé
5 c. à s. de sirop d’agave
1 c. à s. de feuilles de menthe ciselées
50 g de concombre en fines lamelles (facultatif)

Mixer l’eau, le concombre, le jus de citron et le sirop d’agave. Filtrer pour obtenir un jus clair. Mélanger avec les feuilles de menthe. Si on souhaite ajouter des lamelles de concombre, les répartir dans des moules à bâtonnets glacés. Verser le jus dans les moules, ajouter les couvercles et les bâtonnets, et laisser prendre 8 heures au congélateur.

Idée fraîcheur : versez ce mélange sans les morceaux de concombre dans des bacs à glaçons et conservez au congélateur. Pour une boisson ultrafraîche parfumée prête en un clin d’œil, plongez 2 glaçons dans un verre d’eau plate ou pétillante !

Glace sésame noir et cœur coulant framboise

glace_sesame_framboise
Crédit photo Marie Laforêt

Le sésame noir dans les recettes sucrées, c’est la nouvelle passion de Marie Laforêt : « Comme pour le matcha, ce sont les Japonais qui nous ont donné le ton avec leurs nombreuses recettes (puddings, glaces, biscuits…) mettant à l’honneur le goût intense de ce « kurogoma ». Ici, la purée de sésame noir se glisse dans une glace moulée onctueuse, pour un côté chic et graphique« .

Pour 6 personnes

Pour la glace

500 ml de crème de soja
3 c. à s. de purée de sésame noir
3 c. à s. de sirop de riz
¼ de c. à c. de vanille en poudre
3 c. à s. de yaourt de soja

Pour la garniture

framboises fraîches
250 ml de coulis de framboises

Préparer la glace. Mixer tous les ingrédients, puis faire prendre en sorbetière selon les conseils du fabriquant de l’appareil. Verser dans des minimoules à kouglof (ou d’autres minimoules avec un décor graphique en relief) et laisser prendre 6 heures au congélateur. Démouler sur des assiettes ou un plat et servir en déposant une framboise et du coulis de framboises dans le cœur.

Info : on trouve en magasins bio de la crème de sésame noir, obtenue avec 50 % de sésame blond et 50 % de sésame noir. Son goût est un peu moins puissant que celui de la purée de sésame noir (que l’on peut trouver en bio sur Internet ou dans les magasins spécialisés), mais elle conviendra parfaitement pour cette recette. Si vous disposez d’un blender puissant, vous pouvez aussi faire votre propre purée en mixant longuement du sésame noir.

Mystères fleur d’oranger et cœur de pistache

Mystere_pistache
Crédit photo Marie Laforêt

Une glace riche et crémeuse à la fleur d’oranger, un cœur gourmand à la pistache, des saveurs qui nous rappellent les pâtisseries orientales et nous font voyager dès la première bouchée… Bonne nouvelle, vous pouvez la préparer sans sorbetière !

Pour 4 personnes

Pour la glace

175g de noix de cajou blanches
200ml de lait d’amande
70g de sucre de canne blond
1c. à s. d’eau de fleur d’oranger

Pour le cœur

30g de pistaches
2c. à s. de sirop de riz
½c. à c. d’extrait de vanille liquide
1c. à s. de pralin

Pour l’enrobage

50g de pistaches
200ml de coulis de framboises

Faire tremper les noix de cajou dans un grand bol d’eau toute une nuit. Jeter l’eau et mixer les noix de cajou avec le lait d’amande, le sucre et la fleur d’oranger, suffisamment longtemps pour obtenir une crème épaisse bien lisse. Verser dans un récipient hermétique et placer au congélateur. Brasser la glace toutes les heures pendant environ 5 heures. (Si on utilise une sorbetière, passer cette étape.)

Hacher les pistaches (celles pour le cœur et l’enrobage). Mélanger 30 g de pistaches avec le sirop de riz, la vanille et le pralin. Réserver.

Option 1

Avec des moules en demi-sphère : verser la glace dans les moules, en les remplissant aux trois quarts. Réserver un peu de glace. Laisser prendre 1 heure au congélateur, puis déposer 1,5 cuillerée à café de mélange à la pistache au centre (appuyer un peu pour enfoncer le « cœur »). Verser le reste de la glace pour « refermer » les mystères. Laisser prendre au congélateur jusqu’à ce que les demi-sphères se tiennent suffisamment pour être démoulées, mais qu’elles soient encore un peu souples. Les déposer sur une plaque couverte de papier cuisson et les couvrir de pistaches hachées.

Option 2

Si l’on n’a pas de moules, il faut obtenir une glace suffisamment compacte, mais encore assez souple pour être modelée à la main. Façonner 4 boules et creuser un puits au centre pour y déposer 1,5 cuillerée à café de mélange à la pistache. « Refermer » les boules à la main et bien les reformer. Les déposer sur une plaque couverte de papier cuisson et les couvrir de pistaches hachées.

Servir avec le coulis de framboises.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.