2017 : les 15 bonnes nouvelles pour la planète

La Terre ne tournera pas forcément plus rond en 2017, raison de plus pour souligner les actions positives qui font du bien au moral et à la planète. Car oui, tout n’est pas foutu, restons optimiste !

Pixabay
Pixabay

Des animaux qui retrouvent du poil de la bête

giant-1641560_1280On avait un peu le moral dans les chaussettes en cette fin d’année quand Yolaine nous parlait de la girafe qui avait rejoint la liste rouge des espèces menacées. Heureusement, certains animaux peuvent voir 2017 d’un bon œil comme les pandas qui ne sont plus inscrits sur cette liste. Cette espèce qui reste « vulnérable » aurait vu sa population augmenter de 17% en dix ans. Le nombre de tigres sauvages a lui aussi augmenté en 2016, pour la première fois en un siècle ! Les éléphants quant à eux auront-ils enfin un peu de répit cette année ? Pékin a décidé de la fermeture de son marché domestique de l’ivoire d’ici au 31 mars. Tout commerce et transformation de l’ivoire dans le pays sera quant à eux prohibé d’ici fin 2017. Citons aussi la Californie, premier état américain à interdire l’élevage d’orques en captivité. Et oui, les gens en ont marre de voir les animaux se faire exploiter.

Le climat stable : un droit constitutionnel jugé fondamental

Un groupe de citoyens âgés de 9 à 20 ans accuse le président Obama, l’industrie des énergies fossiles et diverses agences fédérales d’avoir bafoué leurs droits constitutionnels en refusant d’agir concrètement contre le changement climatique. La plainte a été jugée recevable dans l’Oregon par le juge Ann Aiken pour qui un climat stable est un droit constitutionnel fondamental. Le procès devrait commencer en 2017 et pourrait finir devant la Cour suprême. Une action sans précédent pour le droit environnemental !

Écoutez la chronique « Quelle époque éthique » de Yolaine de la Bigne : Changement climatique : les jeunes américains attaquent le gouvernement !

20161206_111419_resized-696x987Une déclaration des droits de l’Humanité pour compléter celle des droits de l’homme

Lors de la COP22 à Marrakech, l’Union des Comores a été le premier pays à signer officiellement la Déclaration universelle des droits de l’Humanité. Portée par Corinne Lepage et Jean-Louis Servan-Schreiber, rédigée par une centaine d’experts en droits de l’homme et en droit international, elle est basée comme la déclaration des droits de l’homme sur des principes fondateurs : responsabilité, équité, solidarité, dignité, non-discrimination, elle énonce aussi le droit de vivre dans un environnement sain et écologiquement soutenable, un développement économique responsable, équitable et durable… Cette déclaration a pour vocation d’être proposée en signature à l’ONU. En attendant, vous la trouvez en librairie.

Écoutez la chronique « Quelle époque éthique » de Yolaine de la Bigne Déclaration des droits de l’Humanité : Pour compléter celle des droits de l’homme

La course aux énergies renouvelables

Le pétrole n’a plus la côte, place aux énergies renouvelables : environ 5,3 millions GWh ont été produits en 2015 par des sources d’énergies vertes, contre 3,4 millions en 2006 selon l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA). Et c’est dans le solaire que les investissements augmentent le plus : la plus grande centrale solaire du monde a émergé le mois dernier en Inde où se tient le siège de l’Alliance solaire internationale. La centrale de Kamuthi alimentera cette année plus de 150 000 foyers en électricité. Objectif pour le pays d’ici 2022 : 60 millions de foyers éclairés grâce à cette énergie propre. Même Las Vegas s’y met ! La ville du gaspillage en tout genre approvisionne désormais ses infrastructures avec de l’électricité d’origine renouvelable. Allez, au suivant pour 2017 !

La Norvège, premier pays à bannir la déforestation. A qui le tour ?

Ce pays scandinave interdisait il y a près d’un an la déforestation qui elle est malheureusement repartie à la hausse au Brésil qui a pourtant reçu un milliard de dollars de sa part pour protéger sa forêt tropicale. Environ 451 millions d’arbres ont été coupés entre aout 2015 et juillet 2016 en Amazonie selon Greenpeace. Mais le fait que face aux lobbies les pays peuvent prendre des mesures de cet ordre peuvent montrer l’exemple.

Monsanto sur le banc des accusés

Un vrai/faux procès destiné à provoquer les industriels de l’agriculture et à alerter les opinions publiques s’est ouvert en octobre à La Haye. En ligne de mire : la multinationale Monsanto pour inscrire l’écocide au tableau des crimes reconnus par le droit international pénal. L’opinion juridique est attendue pour avril 2017. Reconnaître l’écocide comme un crime et l’inclure dans le droit international pénal serait une avancée majeure !

Écoutez la chronique « Quelle époque éthique » de Yolaine de la Bigne Monsanto sur le banc des accusés

Autoroute solaire, sacs plastiques, ivoire, diesel… 2017 et son lot de nouvelles mesures environnementales en France. Par Juba Taleb.

new-year-1901690_1280 Plus de sacs plastiques en magasin

Dans la plupart des supermarchés, les sacs en plastiques non-biodégradables, ont déjà laissé place aux sacs en carton, papier ou autres matières plus respectueuses de la planète. A compter de ce mois de janvier, tous les magasins devront respecter cette mesure.

Le diesel de plus en plus taxé

Le diesel est dans la ligne de mire du gouvernement. Gros émetteur de particules fines, en grande partie responsable des pics de pollution atmosphérique, son prix va sensiblement augmenter. Une hausse de quatre centimes par litre qui devrait inciter les Français à opter pour l’essence. D’autant plus que dans le même temps, la fiscalité de celle-ci est allégée pour se rapprocher de celle du diesel.

Bonus pour le remplacement de son véhicule diesel

Les Français qui souhaitent échanger leur véhicule de plus de dix ans par une voiture électrique pourront bénéficier d’une aide de 10 000€ et de 2000€ pour un scooter.

La vignette Crit’air obligatoire

La vignette Crit’air, rentrée en vigueur en 2016, permet de distinguer les véhicules les moins polluants des autres. Elle sera obligatoire à partir du 15 janvier prochain. Une disposition qui s’avère très utile lors de pics de pollution. En lieu et place de la circulation alternée, fondée sur une autorisation aléatoire de circuler, l’Etat pourrait simplement interdire la circulation aux véhicules les plus polluants.

Sans titre

C’est le moment de rénover son logement

Le crédit d’impôt transition énergétique (CIT) est reconduit en 2017. Il permet un allégement fiscal de 30% pour des travaux de rénovation énergétiques, exclusivement pour les logements principaux. Il est de surcroit cumulable avec le prêt à taux zéro.

Automobile : coup d’accélérateur pour le recyclage

Les garagistes devront proposer des pièces détachées d’occasion, moins coûteuses, comme des phares, des clignotants, afin d’encourager le recyclage.

La biodiversité a sa propre agence en France

Née de la loi sur la biodiversité votée en 2016, la nouvelle agence de la biodiversité est mise en place depuis le 1er janvier 2017. Elle a pour objectif de mieux coordonner les actions des services de l’Etat dans la protection de la faune et de la flore et la préservation des espaces naturels.

Sans titre

La première autoroute solaire prête à briller

La ministre de l’environnement, Ségolène Royal, a inauguré jeudi dernier à Tourouvre-au-Perche en Normandie, le premier kilomètre en fonctionnement du prototype routier de revêtement photovoltaïque. A partir du 5 septembre, les 2000 automobilistes qui emprunteront la RD5 pour sortir de Tourouvre, rouleront pendant un kilomètre sur des panneaux solaires collés sur la chaussée. Le but ? Alimenter en électricité les panneaux routiers, les feux de circulation, l’éclairage… aux alentours.

Out les pesticides dans les lieux publics

Depuis le 1er janvier, les collectivités territoriales, les établissements publics et l’Etat ne peuvent plus utiliser ou faire utiliser des pesticides pour l’entretien des espaces verts, des forêts ou encore des promenades accessibles ou ouvertes au public. Le 22 juillet 2015, l’Assemblée National avait adopté la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Une loi qui interdit l’usage des pesticides dans l’ensemble des espaces publics. C’est presque un an et demi plus tard que la loi est promulguée. Vous l’aurez compris, des mesures qui arrivent tard mais comme le dit le célèbre adage : mieux vaut tard que jamais.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.