2011, l’année internationale de la forêt

2011 sera une année verte et pleine d’oxygène. En effet, cette année a été proclamée « Année internationale de la Forêt »  par l’Assemblée générale des Nations Unies. Le message ? Le développement durable ne peut pas exister sans les forêts à l’échelle mondiale.

2010, l’année internationale de la biodiversité, laisse sa place à l’année internationale de la forêt. 1,6 milliard de personnes sont concernées par les activités économiques relatives aux forêts. Celles-ci apportent des bienfaits socioculturels, servent de fondement aux savoirs autochtones et, en tant qu’écosystèmes, jouent un rôle primordial en matière d’atténuation des répercussions des changements climatiques et de protection de la biodiversité. Les forêts abritent par exemple la plupart des espèces vivantes : environ deux tiers des espèces animales et végétales recensées vivent en forêt.

Spirits of the Forest...!!!L’Année internationale de la forêt a pour but principal de sensibiliser les gens à la gestion durable des forêts et ceci dans l’intérêt des générations présentes et futures. Or, l’homme détruit chaque jour environ 350 Km2 de forêts pour les convertir en terrains agricoles ou bien pour construire des établissements humains. A l’échelle mondiale, avec à peine 4 milliards d’hectares, la forêt ne représente plus que 64% de la surface qu’elle couvrait il y a des millénaires.

Bien que les efforts de reboisement contribuent à freiner la perte des zones forestières, des initiatives complémentaires sont indispensables. La mise en œuvre de  cette « année green » sera suivie par le Secrétariat du Forum des Nations Unies. Une page web sera créée au sein du site Internet des Nations Unies sur les forêts. Du 24 janvier au 4 février, le forum des Nations-Unies sur les forêts se déroulera à New-York. A la même époque aura lieu, en partenariat avec le festival de films Jackson Hole Wildlife, “Le festival International de la forêt” (IFFF). Le but du festival est de sensibiliser à l’importance des forêts, leurs relations avec les gens et avec la planète. 192 pays ont présenté des films, et le gagnant sera annoncé en février 2011 à New York.

Tout au long de l’année, des actions de sensibilisation seront organisées par le ministère du Développement durable. Partout dans le monde, des événements initiés en 2010 vont continuer en 2011, et le dernier grand temps fort de l’année se déroulera le 11 décembre, jour de la montagne. L’année de la forêt en Chine va être célébrée le 12 mars, jour de la plantation d’arbres dans le pays. En France, c’est le ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche qui a la responsabilité principale de la forêt mais le ministère du Développement aura un rôle important à jouer auprès des professionnels et du grand public en organisant des manifestations de sensibilisation. Un logo (« The International Year of Forests 2011 ») a été créé sur le thème de « la forêt pour les gens », qui célébrera le rôle principal des hommes sur la conservation et le développement des forêts.

La forêt, c’est aussi le thème que Luc Jacquet a choisi pour son prochain long métrage « C’était la forêt des pluies » qui sera présenté en salles fin 2011. Pourquoi un film sur les forêts primaires des tropiques ? L’ambition est de dévoiler au grand public la grande majesté et l’extraordinaire beauté de ces forêts qui sont en train de disparaître. Dans quelques années, ces témoins de l’origine et de la puissance de la vie auront disparu, et avec elles leur biodiversité rare et leur extrême beauté.

Espérons que cette année va donner envie de continuer à aimer et protéger les forêts, même après 2011. Pour que l’attention ne soit pas seulement pendant une année, mais pour que chaque personne pense un peu plus à la  « santé » de la forêt, la maison verte de l’homme.

Bonne année les forets ! On vous souhaite de rester vertes très longtemps.

Pour plus d’infos : www.un.org/en/events/iyof2011/events.shtml

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone