COP21 :

2011-2015 : les cinq années les plus chaudes !

Jamais il n’a fait si chaud cette année et lors des cinq dernières années dans le monde ! Faut-il y voir un avertissement concret alors que les négociations de la COP21 avancent à pas feutrés au Bourget ?

2015-06-21-niles-i

2015 d’abord. Ce sera bien l’année la plus chaude jamais enregistrée (depuis 1850), selon l’Office météorologique mondial (OMM). Les cinq années 2011-2015 sont aussi la période de cinq ans la plus chaude qui ait été constatée, selon l’étude pluriannuelle de l’OMM qui a noté « de nombreux phénomènes météorologiques extrêmes – en particulier les vagues de chaleur – influencés par le changement climatique causé par les activités humaines ».

Pour faire bonne mesure et même si l’année n’est pas tout à fait terminée, la température moyenne à la surface du globe, va franchir le seuil, « aussi symbolique que significatif », d’un réchauffement de 1°C par rapport à l’époque préindustrielle (contre 0,85°C précédemment). A cela s’ajoute un puissant épisode du phénomène océanique El Niño, qui a gagné en intensité et explique la chaleur exceptionnelle d’octobre.

graphique octobre 2015 - températures

Et les océans ? Ils continuent à encaisser, plus que jamais. Ils ont, explique l’OMM, absorbé plus de 90 % de l’énergie accumulée dans le système climatique du fait des émissions anthropiques de gaz à effet de serre, ce qui a entraîné une hausse des températures océaniques et du niveau de la mer. « Durant les neuf premiers mois de 2015, le contenu thermique des océans a atteint des niveaux record, tant jusqu’à 700 m que jusqu’à 2000 m de profondeur. Selon les dernières estimations, le niveau moyen de la mer lors du premier semestre de 2015 est le plus élevé qui ait constaté depuis le début des observations par satellite, en 1993 », conclut l’étude de l’OMM.

Enfin, en France, sur les 11 premiers mois de l’année, la température devrait dépasser la normale de 0,7 °C mais elle n’atteindra pas le record de 2014, année la plus chaude depuis 1900. La température moyenne avait alors dépassé la normale de 1,2 °C, Météo-France.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.