1er juin : Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable

Pour développer une prise de conscience des professionnels, des institutions et des voyageurs, la Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable organise depuis 2007 un évènement annuel : la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable. Rendez-vous pour la 5ème édition, le mercredi 1er juin.

Avec une prévision de 1,6 milliards de touristes internationaux d’ici 2020 selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (935 millions en 2010), le secteur du tourisme va avoir de plus en plus d’impact sur les territoires d’accueil et sur la planète. Dans quelques années, les pollutions et pénuries d‘eau impacteront directement la qualité des services touristiques. Le réchauffement climatique engendrera une augmentation du niveau des mers faisant disparaître des destinations touristiques reconnues comme Venise ou les Maldives.

D’où l’importance de développer un vrai tourisme responsable. L’objectif ? Favoriser une activité touristique qui respecte et préserve à long-terme les ressources naturelles, culturelles et sociales et, contribue de manière équitable au développement et à l’épanouissement des individus. Via ce tourisme solidaire, les pays d’accueil bénéficient de retombées économiques. A la clé ? La création d’emplois pour les populations locales. Loin du tourisme de masse, ces séjours permettent aussi de découvrir les traditions et les cultures des populations, ainsi que la biodiversité locale.

Les Coalitions Nationales, relais de la Journée Mondiale dans le monde

A l’initiative de la Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable, un certain nombre de membres adhérents ont fondé dans leur propre pays une Coalition Nationale pour un Tourisme Responsable (CNTR). La CNTR a pour objectif de rassembler, en France, les différents acteurs engagés afin de promouvoir la pratique d’un tourisme plus responsable. Ces structurations dans les pays permettent de réunir les compétences et les outils de chacun afin de mettre en place des programmes de sensibilisation, de formation et de professionnalisation des acteurs du tourisme. La Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable est une des actions réalisées par ces Coalitions Nationales.

ATR, Certification Vers un Tourisme Responsable basée sur un référentiel crée par l’association ATT (Association des Tours opérateurs Thématiques), sera partenaire de la journée. ATR tend à regrouper les opérateurs du tourisme souhaitant œuvrer dans le sens d’un tourisme plus responsable et partageant des valeurs communes dans l’exercice de leurs pratiques professionnelles basées sur le respect, la solidarité et la qualité.

Pour plus d’informations : http://www.coalition-tourisme-responsable.org/

Ecoutez l’interview de Guillaume Cromer, consultant international en développement touristique et directeur de SPE Tourism (cabinet de conseil, de formation et de promotion au tourisme responsable)

Quel est l’intérêt des journées mondiales pour un tourisme responsable et de quoi va traiter la prochaine ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/05/2-Quel-est-linteret-des-journees-mondiales-pour-un-tourisme-responsable-et-de-quoi-va-traiter-la-prochaine.mp3|titles=Quel est l’interet des journees mondiales pour un tourisme responsable et de quoi va traiter la prochaine]

Que doit faire un voyageur lambda s’il veut tenter l’aventure du tourisme responsable ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/05/3-Que-doit-faire-un-voyageur-lambda-sil-veut-essayer-le-tourisme-responsable1.mp3|titles=3 Que doit faire un voyageur lambda s’il veut essayer le tourisme responsable]

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone