18 esclaves travaillent pour moi !

Après l’empreinte écologique, voici l’empreinte esclavagiste. Vous avez certainement déjà calculé le nombre de planètes Terre nécessaires à la satisfaction de tous vos prétendus besoins. Cette fois, le site Slaveryfootprint vous propose de calculer le nombre d’esclaves qui travaillent pour vous en fonction de votre mode de vie.

A la rédaction de Néoplanète, nous avons fait le test. Avant de vous révéler nos résultats, quelques explications s’imposent car le site est pour l’instant disponible uniquement en anglais… Le concept est en effet américain. Il a été lancé par l’association Call and Response (Fair Trade Fund, Inc.).

Des esclaves ?

Première précision, il s’agit d’esclaves au sens « moderne » du terme. Un esclave est un individu forcé à travailler sans être payé correctement ou sans être payé du tout.

Les développeurs du site ont enquêté sur les pratiques d’esclavage mises en œuvre pour la fabrication de plus de 400 produits. Pour cela, ils ont aussi lu des rapports du Bureau de lutte contre le trafic d’êtres humains du département d’Etat américain, du Département américain du travail, de l’Organisation Internationale du Travail, de Transparency International et de Freedom House.

Un score a ensuite été affecté à chacun des produits concernés. Puis un algorithme complexe a été développé pour calculer le nombre d’esclaves qui triment pour vous fournir vos pulls, votre télé, vos bijoux, etc.

En route vers la culpabilisation

Le calcul proposé au grand public se déroule en onze étapes dans lesquelles on vous demande :

1 ) Votre ville de résidence.
2 ) Votre âge et votre sexe.
3 ) Le nombre d’enfants que vous avez.
4 ) Votre habitation : locataire, propriétaire, étudiant ou voyageur ; le type de pièces dans votre logement ; les moyens de transport que vous possédez.
5 ) Ce que vous mangez.
6 ) Le contenu de votre salle de bain.
7 ) Le nombre de bijoux que vous possédez.
8 ) L’électronique qui vous entoure.
9 ) Vos sports préférés.
10 ) Le contenu de votre garde-robe.
11 ) Et les fois où vous avez payé les services d’une prostituée.

Pour chaque étape, vous pouvez être encore plus précis dans votre calcul grâce à un onglet sur la gauche. Par exemple, vous pouvez indiquer le nombre d’amandes que vous mangez à chaque repas ou le nombre de jeux vidéo que vous possédez, etc. Pour les moins anglophones d’entre vous, munissez-vous impérativement d’un dictionnaire !

N’oubliez pas aussi de culpabiliser en route grâce aux encadrés sur l’esclavage moderne qui parsèment le quizz.

Un planisphère d’esclaves

En descendant un peu sur la page, vous apprenez que les gens ont en moyenne 25 esclaves qui travaillent pour eux. Alors, êtes-vous un citoyen modèle ou un horrible esclavagiste des temps modernes ? Dans les deux cas, n’oubliez pas de le dire à vos amis via les réseaux sociaux. Ca y est, vous avez tout rempli ? Votre (odieux) score est inscrit en rouge en haut de la page des résultats. Vous pouvez aussi visualiser sur un planisphère les endroits du monde où vous faites travailler le plus d’esclaves.

Les résultats de Néoplanète

L’auteure de ces lignes totalise 18 esclaves, en grande majorité en Asie du Sud-Est. Pour y remédier, il faut que j’arrête de remplir ma garde-robe de sous-vêtements de rechange et modérer ma consommation de jeux Nintendo 3DS.

Quant à mes collègues, Pauline a besoin 26 esclaves. Sa voiture, ses DVD et ses pulls pèsent lourd au compteur. Enfin, Emilie pulvérise les scores avec 36 esclaves rien que pour elle. Un peu trop de bijoux en or ont plombé ses résultats. A bon entendeur…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone