10 éco-gestes pour préserver le climat

Protéger le climat est simple et économique, alors pourquoi se priver ? Avec Néo-Conservation.

1-J’isole mon logement

Diviser par quatre nos émissions de CO2 : voilà l’objectif à se fixer pour limiter le réchauffement de la planète et ses dégâts corollaires. Notre logement, s’il est mal isolé, peut s’avérer un vrai gouffre énergétique…

et financier ! Des fenêtres à double, voire triple vitrage et des menuiseries en bois (sapin, chêne) sont un bon début pour améliorer l’isolation et gagner en confort thermique et acoustique. De la laine de bois ou de chanvre sous les toits et des tapis au sol viennent compléter le tableau. À noter : les travaux d’isolation peuvent bénéficier d’aides financières. Voilà qui devrait décider les plus frileux !

2-Je baisse la température de mon logement

Une température de 19 °C dans le salon et de 16 °C dans les chambres, c’est amplement suffisant ! N’oublions pas qu’un degré en trop c’est près de 7 % de consommation énergétique supplémentaire. Et si vous êtes frileux, emmitouflez-vous dans un pull supplémentaire. Lorsque vous vous absentez pour une courte durée, baissez la température de votre logement de 3 à 4 °C. Un régulateur de température peut vous y aider (thermostats d’ambiance, robinets thermostatiques) et allégera de surcroît votre consommation énergétique annuelle de 10 % !

3-Je fais la chasse aux plastiques

Regardez autour de vous : le pétrole est partout ! Chaise en PVC, tissu synthétique, sac plastique, brosse à dents, etc. Amusez-vous à les répertorier chez vous ou durant vos courses, et réfléchissez à ceux que vous pouvez facilement remplacer. Se servir de sacs réutilisables pour faire les courses, acheter son fromage ou sa viande à la coupe pour éviter les barquettes en polystyrène, choisir des matières naturelles pour les vêtements ou les jouets : des petits gestes à multiplier !

4-J’optimise l’utilisation des appareils électroménagers

Choisir ses appareils électroménagers de classe énergétique A ou A+ c’est une chose, mais encore faut-il les utiliser judicieusement ! Ne faites fonctionner votre lave-vaisselle qu’une fois plein, utilisez la fonction économique et le programme à basse température (30 ou 40 °C) de votre lave-linge : vous consommerez moins d’énergie et allongerez la durée de vie de vos vêtements ! Il reste une tâche ? Vous la laverez à la main. Éloignez votre réfrigérateur des sources de chaleur et n’y mettez pas d’aliments encore chauds. Ces petits gestes ne soulageront pas uniquement la planète, mais aussi votre portefeuille…

5-J’opte pour le vélo à assistance électrique

Les grandes distances ou un parcours ponctué de quelques bonnes côtes sont autant d’obstacles à l’utilisation du vélo. Offrez-vous un vélo à assistance électrique, équipé d’un petit moteur électrique et d’une batterie rechargeable qui accompagnent le cycliste dans son effort. Il devient alors possible de parcourir plusieurs dizaines de kilomètres même pour un sportif peu aguerri…

6-J’emmène les enfants à l’école en pédibus

Le pédibus… mais quel est ce nouveau mode de transport innovant et 100 % écologique ? Conduit par des parents volontaires, ce ramassage scolaire permet de mener les jeunes élèves jusqu’à leur école… à pied ! Sur un itinéraire donné et à des horaires précis, le pédibus rassemble les enfants d’un même quartier et les conduit à bon port dans la bonne humeur. Ce moyen de transport, pour le moins original, permet de limiter le nombre de voitures aux entrées et sorties de classe et diminue les émissions de gaz à effet de serre, tout en garantissant une plus grande sécurité à proximité des écoles. Renseignez-vous auprès de votre centre scolaire, un pédibus passe peut-être à deux pas de chez vous. N’attendez plus, en marche !

7-Je réduis ma consommation de viande

L’industrie de la viande est le plus gros pollueur, nécessitant de gros besoins en énergie (eau, alimentation, transport…). Un exemple : la production d’un kilo de viande de veau dégage la même quantité de gaz à effet de serre qu’un trajet en automobile de 220 km ! Mangez de la viande deux ou trois fois par semaine, adoptez les mélanges de céréales et de légumes secs, et préférez les viandes blanches (porc, volaille) dont la production dégage moins de gaz à effet de serre.

8-J’achète des produits bio

Zéro pesticide et insecticide chimique, des engrais naturels, l’agriculture bio a tout bon ! En moyenne, ce mode de production émet 30 % de moins de gaz à effet de serre que l’agriculture conventionnelle. Voilà un argument supplémentaire pour introduire plus d’aliments bio dans notre alimentation. Il est vrai qu’acheter bio est souvent plus cher, mais aujourd’hui, de nouvelles marques de produits bio apparaissent sur les étalages, plus abordables pour les petits porte-monnaie. Introduisez-les donc progressivement dans votre caddie, plus nous serons nombreux à les acheter, plus les prix seront abordables !

9-Je m’éclaire à l’électricité verte

C’est bien connu, avec l’arrivée de l’hiver, notre facture d’électricité s’alourdit et le coût pour le climat aussi ! Vous pouvez décider d’opter pour l’électricité verte, produite essentiellement à partir de sources d’énergie renouvelable comme l’hydraulique, l’éolien, la géothermie ou la biomasse. Renseignez-vous bien sur l’origine de l’électricité et les certifications auprès des différents fournisseurs.

10-Je sensibilise mon entourage

Au travail, boycottez la machine à café et ses gobelets en plastique pour préparer votre propre café dans de vraies tasses. Économisez le papier en limitant les impressions et en utilisant les deux faces des feuilles ! Munissez les appareils électriques de votre bureau de multiprises avec interrupteurs, ce qui facilitera l’extinction de tous les appareils le soir venu. Organisez un système de covoiturage dans votre entreprise et développez lorsque cela est possible le télétravail. À la maison, demandez à vos enfants d’éteindre les lumières, faites-leur de bons petits plats bio, incitez-les au tri… bientôt ils deviendront encore plus concernés par la planète que vous !

Pour sauvegarder la biodiversité au travail, en vacances ou chez  vous, retrouvez de nombreux conseils sur : www.agisavecnoe.org

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone