10 conseils pour un ménage de printemps écolo

©Hans

C’est la tradition ! Pour se débarrasser des surcharges et pollutions de l’hiver, rien ne vaut un bon ménage de printemps.

 

©Ktinka1- Simple mais efficace, l’aération maximale. La première étape du nettoyage de printemps est d’ouvrir grand ses fenêtres et d’y laisser s’échapper les polluants de l’air intérieur. On préfère cent fois les bonnes odeurs authentiques de la nature et même de la ville que celle des produits de parfums d’intérieur chimiques et chargés en produits toxiques.

2- Un petit coup partout. On passe le balai, la brosse, l’essuie tout, l’éponge pour dépoussiérer. Evitez le plus possible les produits javellisants et détartrants pour nettoyer. Le premier passage permet de déterminer ce qui aura réellement besoin d’être décrassé en profondeur et ce qui se contentera d’un lavage à l’eau.

©rudecactus

3- Oubliez l’eau de javel ! Elle contient du chlore, nocif pour votre santé et pour l’environnement. On lui préfère le vinaigre blanc et/ou le bicarbonate de soude. Pour les tâches, les espaces sales ou récalcitrants vous pouvez fabriquer vous même votre produit nettoyant.

Recette pour un litre de nettoyant maison 100% naturel: Prenez un bidon d’un litre dans lequel vous versez 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude, 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc, une cuillère à soupe d’huile essentielle ajoutez-y un litre d’eau chaude, mélangez, c’est prêt, il ne vous reste plus qu’à frotter.

©Ktinka4- On retourne les matelas. Aérez-les, secouez-les, dépoussiérez-les. Et idéalement laissez-les dehors toute une journée. N’oubliez pas de nettoyer ou de laver votre couette régulièrement (une à deux fois par an pour une couette remplie de plumes ou un duvet et une fois par mois pour une couette synthétique). Car vous n’êtes pas les seuls à aimer vous y blottir, les acariens s’y logent et bien qu’ils ne soient pas dangereux, mieux vaut ne pas les collectionner surtout pour les personnes allergiques.

©wikicommons5Un sol propre, à laver avec de la cire d’abeille écologique ou l’huile de lin pour les parquets, ou de la pierre d’argile pour les carrelages et les salles de bain qui élimine le tartre et les traces d’eau. N’oubliez pas le vinaigre blanc pour faire briller votre carrelage.

 

Découvrez 5 autres astuces pour un ménage de printemps écolo, en page 2.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Barbara Krief

Journaliste pour Le Plus de L'Obs, Barbara Krief continue d'écumer les festivals engagés pour Néoplanète. Retrouvez-la sur Twitter @KriefB.